Coopération

Route Tindouf-Zouerate : Un projet d'envergure en dehors des frontières, une première depuis l'indépendance

Publié par Dknews le 29-12-2021, 18h32 | 132
|

Le projet de réalisation d'une route reliant Tindouf (Algérie) à Zouerate (Mauritanie), sur une longueur de 775 km, sera réalisé par des entreprises algériennes, permettant à l'Algérie d'édifier, pour la première fois depuis l'indépendance, un ouvrage d'une telle envergure en dehors de ses frontières.

L'accord de la réalisation de ce projet transfrontalier a été signé en marge de la visite d'Etat du Président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazaouani, en Algérie, à l'invitation du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

La visite a été couronnée par la signature de plusieurs accords, dans différents domaines de coopération entre les deux pays, dont celui de la réalisation d'une route reliant Tindouf à Zouerate qui demeure "le plus important" accord signé entre les deux gouvernements à cette occasion.

Ce mémorandum d'entente a été signé, hier mardi, au siège du ministère des Travaux publics par le ministre des Travaux publics, Kamel Nasri, représentant du Gouvernement algérien, et le ministre mauritanien de l'Equipement et des Transports, Mohamedou Ahmedou M'haïmid.

Etalée sur une longueur de 775 Km, sur le territoire mauritanien dans sa quasi-totalité, cette route permettra à l'Algérie de réaliser, pour la première depuis l'indépendance, un projet d'une telle envergure, dans le domaine le domaine des transports et des travaux publics, en dehors de ses frontières, à l'image des grandes sociétés chinoises ou encore turques, reconnues dans ce domaine.

Il s'agit, en effet, d'unez dizaine d'entreprises algériennes qui vont réaliser cette route, qui va transformer toute cette région et les régions limitrophes, entre autres, Cosider TP, EVSM, SNTP, EPTRC, ETTR Ouargla, EPTP Alger, SERA Oran.

Le bureau d'études qui assurera le suivi de ce projet est également algérien, à savoir, SAEPI.

Le laboratoire des travaux public du centre (LTPC), ainsi que le laboratoire de l’habitat et de la construction (LNHC), seront également engagés dans ce projet, tandis que l’organisme de contrôle des travaux publics (CTTP) est algérien.

Une fois achevée, cette importante route sera exploitée par l'Algérie sous forme de concession de 10 ans avec une reconduction tacite.

Le contrat de réalisation de cette infrastructure de base, qui a toujours constituée "un rêve" pour les habitants de ces régions, prendra effet dès l’achèvement des trav aux.

Les nombreux relais sur cette route, quant à eux, seront également réalisés et exploités par la société nationale NAFTAL.

A rappeler qu'à l'issue de la signature de l'accord de réalisation de ce projet, M. Nasri s'est félicité de ce mémorandum qui vient marquer "une étape historique dans les relations algéro-mauritaniennes", selon lui.

Pour sa part, le ministre mauritanien, a estimé que cet accord est "un moment historique", affirmant que "la route, qui ouvrira des axes routiers internationaux importants, devra permettre aux opérateurs algériens une ouverture économique sur les marchés africains en passant par la Mauritanie qui permettra, à son tour, de renforcer la coopération économique entre les opérateurs des deux pays".

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.