Histoire

Mohamed Belouizdad a grandement contribué au déclenchement de la Révolution de libération

Publié par Dknews le 16-01-2022, 19h18 | 120
|

Mohamed Belouizdad «a grandement contribué au déclenchement de la Révolution de libération», planifié par l'organisation spéciale (OS) qu'il a créée, ont souligné samedi à Alger, les participants au forum de la mémoire, sur la création de l'Organisation spéciale, en hommage à ce militant qui a voué sa vie à la libération de son pays.

Lors de ce forum organisé par l'association «Machaal Chahid», le professeur et historien, Ammar Rekhila a mis en exergue «le parcours militant de Mohamed Belouizdad, fondateur et premier responsable de l'Organisation spéciale.

Il était également responsable du Comité des Jeunes de Belcourt (CJB) relevant du Parti du Peuple algérien (PPA) et l'un des organisateurs des manifestations de mai 1945 à Alger.

Il s'est installé à Constantine, après avoir été poursuivi par la police de l'occupation».

Après avoir réussi à créer le Commandement de l'Organisation spéciale, composée de l'élite des jeunes du parti du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD), Mohamed Belouizdad a eu un rôle très actif dans la préparation de la lutte armée contre l'occupant franç ais, a poursuivi le conférencier, ajoutant que lors du congrès du MTLD, les 15 et 16 février 1947, il a eu un rôle central dans la formation d'une branche militaire au sein du Mouvement.

Feu Belouizdad a instauré au sein de l'Organisation spéciale un règlement intérieur strict ayant permis de mobiliser les jeunes et de les former sur les plans intellectuel et militaire, a-t-il dit, soulignant que Belouizdad a voué sa vie au service de la patrie et à la défense de l'identité algérienne.

Pour sa part, le professeur Mohamed Lahcene Zeghidi a fait savoir que feu Belouizdad était connu, depuis son enfance, pour son haut sens de patriotisme et sa haine viscérale pour l'occupant.

En 1943, ce militant chevronné a adhéré au PPA à la cité de Belcourt», a-t-il dit, soulignant que Mohamed Belouizdad avait réussi à «raviver la flamme du nationalisme chez les jeunes algériens à l'époque».

Le même intervenant a cité les propos de feu Ait Ahmed sur Mohamed Belouizdad dans lesquels il avait dit que Mohamed était le plus futé et le moins bavard au sein du bureau politique.

Né le 3 novembre 1924, feu Mohamed Belouizdad est décédé le 14 janvier 1952 en France des suites de la tuberculose.

 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.