Histoire

Commémoration du 67e anniversaire de la mort de Didouche Mourad : Le héros symbole a contribué à la préparation de la Révolution

Publié par Dknews le 19-01-2022, 18h59 | 43
|

Le parcours révolutionnaire du Chahid symbole Didouche Mourad a fait l'objet d'une conférence organisée mardi au Musée national du Moudjahid, au cours de laquelle les participants ont mis en avant la contribution du Chahid Didouche à la préparation du projet de la Révolution armée.

A ce titre, le moudjahid et chercheur Moussa Yasmine a indiqué que le Chahid Didouche Mourad a entamé son parcours à l'âge de 16 ans, lorsqu’il a rejoint les rangs du Parti du peuple algérien (PPA) en 1943, précisant que son niveau académique et sa sagesse politique lui ont permis de jouer un rôle majeur dans l’encadrement des événements du 8 mai 1945 à Alger, avant d’être chargé de la supervision des quartiers d'El Mouradia, El Madania et Bir Mourad Rais en 1946.

Didouche Mourad, ajoute-t-il, a joué un rôle important dans la réorganisation et la création de l'Organisation spéciale (OS), et est devenu l'un de ses dirigeants éminents en 1948, auquel a été confiée la mission de former des cellules paramilitaires à Constantine, El Khroub, Oued Zenati et Annaba.

Après l’identification de l'OS par le colonisateur en 1950, le Chahid a été condamné par contumace à 10 ans de prison, ce qui l’a contraint à mener une lutte secrète.

Cependant, les tentatives de la colonisation visant à appréhender le Chahid ont amené les dirigeants du parti à l’envoyer en France pour assister Mohamed Boudiaf dans l’organisation des cellules du parti, avant de regagner l’Algérie et contribuer à la création du Comité révolutionnaire d’unité et d’action (CRUA) en mars 1954.

Ensuite, il devint l'un des rédacteurs du journal «El Watani» (Le nationaliste), porte-parole du CRUA.

L’historien a en outre souligné que l'adhésion de Didouche Mourad au mouvement des scouts musulmans algériens (SMA) et au PPA lui ont permis de réorganiser et de créer l'OS, dont il est devenu plus tard l'un des principaux dirigeants.

En référence aux mémoires du défunt moudjahid Lakhdar Bentobbal, écrits et publiés récemment par Daho Djerbal, le Chahid Didouche Mourad a mené plusieurs batailles contre l’ennemi dans la région du Nord Constantinois et jouissait d’une vision proactive dans la planification des opérations militaires dans diverses régions du pays en dépit du manque du matériel.

L’historien Meziane Yaadi a, pour sa part, indiqué que Didouche Mourad a concilié entre la socialisation politique et la conscience du leadership, soulignant que son parcours de Chahid révolutionnaire est riche en mémoires.

Né le 14 juillet 1927, le Chahid s’est vu refuser par son père de l’inscrire le jour de sa naissance, à savoir le 14 juillet, date de la fête nationale française, choisissant par la suite un autre jour pour le faire, ajoutant que Didouche avait une grande foi en dieu et a appris le Coran par cœur depuis son jeune âge, a relevé l’historien.

Le conférencier a rappelé que Didouche Mourad est tombé au champ d’honneur lors d’une bataille avec l’ennemi, un certain 18 janvier 1955.

Au début de la conférence, un film documentaire a été projeté sur la vie de Didouche Mourad, l’un des membres du groupe des six qui a décidé le déclenchement de la glorieuse guerre de Novembre 1954.

Le Chahid Didouche fut chargé de la mission de la communication et de la coordination et a pris part à la réunion historique des 22.

Il est aussi l’un des rédacteurs de la Déclaration du Premier Novembre et l’auteur de la citation célèbre «Si nous venons à mourir, défendez notre mémoire».

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.