Economie

Commerce: des mesures pour lutter contre la flambée des prix

Publié par DK NEWS le 12-05-2022, 21h36 | 7
|

Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig a affirmé, jeudi à Alger, que son département avait pris une batterie de mesures pour faire face à la flambée des prix des produits de consommation et préserver le pouvoir d'achat des citoyens.

Intervenant lors d'une séance plénière à l'Assemblée populaire nationale (APN) consacrée aux questions orales, M. Rezig a précisé que ces mesures prises face à l'envolée des prix, concernent principalement le contrôle des unités de production des produits de consommation et l'autorisation aux agriculteurs de vendre leurs produits directement dans les marchés de gros et de détail.

Ces mesures prévoient également l'ouverture de centaines de marchés de proximité, le renforcement de la vente promotionnelle et au rabais des différents produits, outre la consolidation de la coopération avec les services de Sûreté pour lutter contre les phénomènes de monopole et de spéculation, mettant fin aux pratiques illicites, a expliqué le ministre.

Répondant à une autre question sur le suivi du parcours du blé tendre, dur, du son de blé et des aliments de bétail, M. Rezig a souligné que son secteur accordait "un intérêt particulier" à ce dossier, rappelant l'ordonnance de février 2021 adressée aux services extérieurs du ministère au niveau des wilayas portant contrôle et suivi de cette filière en coordination avec les services du secteur agricole.

Dans ce sillage, M. Rezig a rappelé la prise de plusieurs mesures susceptibles de lutter contre la spéculation et d'autres pratiques illicites "qui perdurent".

Dans le cadre de la lutte contre la spéculation illicite, les opérations d'intervention et de contrôle effectuées par les services compétents en coordination avec la Gendarmerie nationale ont donné lieu à la saisie de 2964 tonnes d'aliment de bétail, 1261 tonnes de sons de blé, 604 tonnes d'orge, 435 tonnes de maïs et 342 tonnes de soja, et ce au niveau de 17 wilayas, a fait savoir le ministre.

Il a été procédé en outre à la création d'une cellule de veille au niveau centrale et d'autres au niveau local sous la supervision du directeur de wilaya du commerce en coordination avec le directeur de wilaya de l'agriculture, pour le suivi du développement des prix de ces produits.

Il a été question également d'imposer obligatoirement la vente du son de blé subventionné pour l'Office national des aliments de bétail (ONAB) conformément aux prix fixés par le ministère de l'Agriculture.

Le ministre a indiqué que ses services ont ouvert une enquête nationale sur les minoteries en vue de contrôler la destination du blé subventionné destiné à la vente de la semoule et de la farine.

Concernant les raisons du retard de l'entrée en service du marché régional de fruits et légumes à Ain Oussara (wilaya de Djelfa), M. Rezig a relevé que les services de commerce de la wilaya ont procédé en coordination avec l'entreprise "MAGROS" à la sensibilisation des commerçants à participer à la surenchère pour la location des carrés et exercer leur activité au niveau du marché, sans s'acquitter d'aucun montant pendant deux mois.

En revanche, plusieurs commerçants ont demandé l'exonération du paiement pour une durée de six mois, d'où l'exploitation de 43 carrés seulement sur un total de 87 existant dans le marché, a-t-il souligné, ajoutant que les espaces informels au niveau de la wilaya ont dissuadé les commerçants de poursuivre leur activité dans ce marché.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.