Actualité

Rebiga : nécessité de réaliser un "bond qualitatif" dans l'exploitation des témoignages sur la Révolution de libération

Publié par Dknews le 22-06-2022, 18h21 | 4
|

Le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit, Laïd Rebiga, a insisté, mardi, sur la nécessité de réaliser "un bond qualitatif" dans l'exploitation des témoignages directs sur la Révolution de libération collectés à l'échelle nationale, étant "une source historique vive et un référentiel académique et scientifique".

"Après avoir collecté un nombre considérable de témoignages, il est impératif de réaliser un bond qualitatif dans leur exploitation, étant une source historique vive et un référentiel académique et scientifique indispensable constituant une matière importante de recherche pour la corporation scientifique", a fait savoir M. Rebiga à l'ouverture des deux journées d'études sur "les témoignages audiovisuels directs et leur importance dans l'écriture de l'Histoire de la Révolution de libération".

Selon le ministre, "ces témoignages ont été enregistrés sur des dizaines d'années et nous devons passer du stade de leur enregistrement au stade de leur exploitation, mais selon de nouvelles approches", notant que le nombre de témoignages directs s'élève à "près de 30.000 heures d'enregistrements.

Nous œuvrons à ce que cette rencontre puisse mettre la lumière sur leur importance dans l'écriture de l'histoire et la préservation de la mémoire nationale à travers un stockage numérique".

Parmi les objectifs escomptés des deux journées d'étude, le ministre a évoqué "l'adoption d'approches scientifiques et académiques dans l'exploitation des témoignages directs afin qu'ils soient prêts à être exploités par toutes les personnes intéressées, entre autres les professeurs, les chercheurs et les étudiants".

Le ministre a également réitéré, dans ce sens, "le souci de l'Etat à écrire notre Glorieuse histoire et de documenter notre mémoire, à laquelle les autorités supérieures du pays accordent un intérêt particulier, à leur tête le président de la République, qui a donné des instructions importantes lors du dernier Conseil des ministres, à l'effet d'assurer le contact des générations dans le cadre des déterminants majeurs de l'identité et des composantes de l'identité nationale".

M. Rebiga a souligné également que le ministère des Moudjahidine œuvrait à "réaliser davantage d'acquis pour préserver le patrimoine lié à la résistance populaire, au mouvement national et à la Révolution de libération nationale".

A cette occasion, le ministre a salué les contributions des médias à cet égard, tout en les appelant à "une couverture globale des activités liées aux célébrations du 60e anniversaire de l'Indépendance à même d'assurer la promotion nationale et régionale de cet événement et de mettre en lumière les valeurs humaines sur lesquelles repose la Révolution de libération".

Pour rappel, M. Rebiga avait visité, avant le début des travaux de ces deux journées d'études, un stand au siège du ministère consacré à la préservation des témoignages directs et des documentaires historiques réalisés par les institutions du secteur spécialisées et les établissements publics de la radio et de la télévision.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.