Actualité

19e Grande commission mixte algéro-mauritanienne: le comité d'experts poursuit ses travaux

Publié par Dknews le 13-09-2022, 17h53 | 5
|

Les travaux exploratoires en prévision de la 19e session de la Grande Commission mixte de coopération algéro-mauritanienne se poursuivent, lundi, les experts des deux pays s'attelant à la définition des contours de la coopération bilatérale par l'élaboration d'une série d'accords traitant de plusieurs secteurs, dont l'Energie, les Mines et l'Industrie pharmaceutique.

Dans ce cadre, le directeur des relations de la coopération arabo-africaine au ministère de l'Energie et des Mines, M. Aoufa Sofiane a indiqué que la question d'approvisionnement du marché mauritanien en produits pétroliers a figuré parmi les principaux points débattus au deuxième jour des travaux du comité d'experts, faisant état de la finalisation d'un protocole de coopération entre Sonatrach et la société mauritanienne des hydrocarbures.

Les discussions entre les experts algériens et mauritaniens ont porté sur plusieurs aspects liés au secteur de l'électricité, notamment l'activation du mémorandum d'entente signé juin dernier à l'occasion de la visite du ministre de l'Energie et des Mines Mohamed Arkab en Mauritanie, a ajouté le même responsable.

Il a annoncé, à cet égard, l'élaboration d'un nouveau mémorandum d'entente établissant un partenariat entre Sonelgaz et son homologue mauritanienne en matière de raccordement électrique, la formation et la vente possible de certains équipements fabriqués en Algérie.

L'agenda de coopération bilatérale, dans ce domaine, prévoit aussi des projets d'études de faisabilité économique devant faciliter l'accès de Sonelgaz au marché mauritanien.

"L'entreprise examine la possibilité d'accéder à de nouveaux marchés dans la région de l'Afrique de l'ouest pour exporter son excédent de production électrique", a-t-il affirmé.

Les voies de coopération dans le domaine des mines ont également été évoquées, notamment au vu des ressources minières importantes dont regorgent les deux pays.

Une délégation de l'Office mauritanien de recherches géologiques (OMRG) devant se rendre les prochains jours en Algérie pour examiner les opportunités de coopération dans ce domaine.

Quant au secteur de l'industrie pharmaceutique, le directeur des Activités pharmaceutiques et de la Régulation à la tutelle, Bachir Alouache a indiqué que la partie algérienne mettait l'accent, dans ses négociations, sur la reconnaissance mutuelle et automatique de l'enregistrement des mé dicaments et la validation des fournitures médicales, afin de faciliter l'accès de ce type de produits nationaux au marché mauritanien puis vers d'autres pays voisins.

De surcroît, Saidal ambitionne d'élargir sa liste de médicaments enregistrés en Mauritanie à l'ensemble des médicaments qu'elle produit au nombre de 150 médicaments, a-t-il encore expliqué.

Par ailleurs, la partie mauritanienne accorde plus d'intérêt, à travers les accords en phase d'élaboration, à la formation et à l'accompagnement du Laboratoire mauritanien de contrôle de la qualité des médicaments (LNCQM), notamment en ce qui concerne les analyses et l'entretien des équipements.

A noter que les travaux du comité d'experts devraient être suivis de la réunion du comité de suivi qui sera co-présidé par le ministre des Travaux publics, de l'Hydraulique et des Infrastructures, Lakhdar Rakhroukh et le ministre mauritanien de l'Equipement et des Transports, avant la tenue, mercredi prochain, de la 19e session de la Grande Commission mixte de coopération algéro-mauritanienne.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.