Histoire

L'attachement des Algériens à leur identité nationale sous l'occupation a eu un impact positif sur la société et la Révolution

Publié par Dknews le 09-10-2022, 18h47 | 14
|

Les intervenants au 3ème séminaire national sur "La dimension spirituelle des révoltes populaires et de la glorieuse Révolution libératrice" ont affirmé samedi à Sétif que l’attachement du peuple algérien à son identité nationale durant la période de l’occupation coloniale a eu des effets positifs sur la cohésion sociale et la Révolution.

Les fruits de l’attachement du peuple algérien à son identité nationale durant la période d’occupation coloniale "ne peuvent être cernés", ont relevé les participants au séminaire organisé au Centre culturel islamique Omar-ibn-El Khattab par l’association "8 mai 1945" et la direction des affaires religieuses et des wakfs.

Dans son intervention à l’ouverture de cette rencontre, Dr.  Moussa Abdellaoui, de l’Institut supérieur des Sciences d’Alger, a indiqué qu'avoir conscience de l'importance intrinsèque de l’identité nationale et avoir le sens de l’engagement durant la période d’occupation coloniale "ont eu de grands effets positifs sur l’individu, la société en général, et le pays".

Ces effets, a-t-il soutenu, "trop nombreux pour être cernés, ont consolidé la cohésion sociale de manière à faire échec à toutes les manœuvres coloniales et ont mobilisé le peuple algérien autour de la revendication de l’indépendance, des objectifs de la révolution et des valeurs de la liberté, de la tolérance et de l’appartenance à la nation".

Allant dans le même sens, Brahim Boudoukha, de l’université Ferhat-Abbas Sétif-1, a considéré que "le nationalisme et l’islam représentent, en Algérie, les deux faces d'une même médaille".   "La religion musulmane a été une source d’inspiration aux nationalistes et le nationalisme n’est pas en Algérie un slogan, mais un esprit qui s’insinue dans les cœurs des générations successives", estimant que " durant la période sombre de 1830 à 1962 l’envahisseur français avait recouru, face à l’attachement des Algériens à leur identité, à des moyens inhumains bafouant l’éthique militaire et la dignité humaine". 

De son côté, Dr.  Saïd Maawal, cadre au ministère des Affaires religieuses et des Wakfs et chercheur en études coraniques et historiques, a évoqué la barbarie du colonialisme français et le rôle de l’attachement du peuple algérien à son identité au travers son combat pour la libération du pays.

Organisée à l’occasion du Mawlid Ennabaoui, du 68ème anniversaire du déclenchement de la Révolution de novembre 1954 et du 77ème anniversaire des massacres du 8 mai 1945, le séminaire a donné lieu à la distinction de plusieurs imams moudjahidine.

Des enseignants de l’université Sétif-2, des imams et des étudiants ont pris part à la rencontre aux côtés des cadres locaux, du président de l’association 8 mai 1945, du directeur des affaires religieuses et du secrétaire de wilaya de l’Organisation nationale des moudjahidine.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.