Monde

Tshisekedi appelle les groupes armés à déposer les armes

Publié par DK NEWS le 29-11-2022, 15h30 | 3
|

Le président congolais Félix-Antoine Tshisekedi a appelé, lundi, tous les groupes armés à déposer les armes et à intégrer le Programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (DDRC-S).

Il a lancé cet appel dans un discours prononcé par visio-conférence lors de la cérémonie d’ouverture des travaux de la troisième phase du processus pour la paix dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) . Selon lui, "il est temps de s’engager pour le développement du pays": "ici et maintenant, nous devons définitivement taire les armes pour donner la chance à notre désir commun de reconstruire ensemble notre pays.

Ces consultations ont pour objectif de développer une feuille de route pour formaliser la cessation définitive des hostilités et d’intégrer le programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (DDRC-S)".

Intervenant également par visio-conférence, le président ougandais Yoweri Museveni a prévenu que "les groupes armés vont faire face à la force militaire de la communauté de l’Afrique de l’Est (EAC), s’ils n’écoutent pas les appels lancés lors des processus de Luanda et Nairobi". De son côté, le président Rwandais Paul Kagame a promis son soutien pour la réussite de ce troisième round du processus de Nairobi. Plus tôt, le chef de l'Etat burundais et président en exercice de l'EAC, Evariste Ndayishimiye a appelé les Nations unies à financer les opérations militaires de l’organisation est-africaine dans la RDC.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.