Hi-Tech

Mexique : Le bras de fer entre taxis et Uber à Cancun inquiète les Etats-Unis

Publié par DK NEWS le 24-01-2023, 15h37 | 8
|

La mobilisation musclée des taxis contre l'arrivée des services Uber à Cancun, l'une des villes phares du tourisme au Mexique et en l'Amérique latine, inquiète les Etats-Unis, qui ont mis en garde lundi leurs ressortissants.  

Les tensions "ont été violentes" et "des ressortissants américains ont parfois été blessés", signale un "message d'alerte" sur le site de l'ambassade des Etats-Unis à Mexico. "A la lumière des incidents de sécurité largement médiatisés dans les destinations touristiques, rappelez-vous que toutes les destinations présentent un degré de risque", insiste l'ambassade, affirmant au passage que "les homicides, les enlèvements et les vols sont fréquents au Mexique".

Les autorités locales ont revendiqué l'arrivée de 30 millions de passagers à l'aéroport de Cancun en 2022, une année record. L'arrivée d'Uber sur ce marché juteux a provoqué la colère des quelque 12.000 taxis locaux, qui ont multiplié les menaces et parfois les coups envers les chauffeurs des véhicules à la demande. Pas plus tard que ce lundi, des taxis ont bloqué la zone hôtelière de Cancun, capitale touristique du Mexique. La maire de Cancun, Ana Patricia Peralta, a prévenu qu'elle refuserait que "l'image" et la "sécurité" de sa ville soit écornées "par quelques-uns". "Oublions les confrontations, prenons soin des habitants de Cancun et des visiteurs qui nous font confiance", a-t-elle ajouté dans une vidéo sur ses réseaux sociaux. Le 11 janvier, la société Uber a été autorisée sur décision de justice à opérer à Cancun sans demande préalable de concession. Les syndicats de taxis dénoncent une concurrence déloyale.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.