Actualité

Khenchela : la bataille de Ketfa Saouda, une des plus importantes de la wilaya historique-1 (témoignages)

Publié par DK NEWS le 24-01-2023, 16h14 | 15
|

La bataille de Ketfa Saouda "Aghrout Aghegalt" est l'une des étapes charnières ayant marqué l'histoire de l'Armée de libération nationale (ALN) dans la wilaya-1, selon des témoignages recueillis par l'APS.

 La bataille, qui a eu lieu le 25 janvier 1957 dans la région de Tamaza ''El Izar'', demeurera inscrite dans les annales de la Guerre de libération nationale, comme un haut fait d'arme qui illustre l'héroïsme des combattants de l'ALN.

 Le moudjahid Nouar Menasria, qui a pris part aux combats dirigés par le chahid Houha Belaid dans la région de Ziris près de Tamza, a raconté que la veille, le 24 janvier, les moudjahidine ont reçu des informations selon lesquelles leurs positions ont été découvertes par l'ennemi et par conséquent, ils devaient, sans tarder, lever le camp pour se déplacer vers une zone plus sécurisée.

 Le moudjahid Nouar Menasria a poursuivi que le commandant de cette unité de l'ALN avait envoyé le lendemain à l'aube, des éclaireurs pour situer les passages sécurisés afin d'organiser le déplacement des moudjahidine, mais hélas les fo rces de colonisation française étaient déjà là, rendant la confrontation inévitable.

 Se rappelant amèrement les détails de la bataille de Ketfa Saouda, il a enchainé : "Les avions ennemis ont ratissé la région et bombardé les maisons où s'étaient réfugiés des moudjahidine avec les habitants".

Nouar Menasria a détaillé que 240 moudjahid avaient pris part aux combats contre les éléments de l'unité militaire 3-13, composée de plus de 500 soldats français dépêchés des centres situés à Khenchela et Batna, ajoutant fièrement que la résistance héroïque des moudjahidine, qui s'est poursuivi jusqu'au soir, a occasionné à l'ennemi d'importantes pertes humaines et matérielles.

 

                           140 soldats ennemis tués,  un hélicoptère abattu

 

Ce 25 janvier 1957 à Ketfa Saouda (Aghrout Aghogalt), les moudjahidine ont éliminé 140 soldats de l'armée coloniale française, récupéré 34 armes de guerre et abattu un hélicoptère.

 Du côté de l'ALN, 18 chahid sont tombé au champs d'honneur et de nombreux moudjahidine ont été blessés. Abdelhamid Laâyour, membre du conseil scientifique du Musée du moudjahid de la wilaya de Khenchela, a expliqué, pour sa part, que la bataille de Ketfa Saouda, dans la commune de Tamza, est l'une des plus importantes de la wilaya-1 où le nombre des engagements militaires se compte par centaines et les chouhada par milliers.

Selon le chercheur, le succès de cette bataille revient en grande partie à l'habileté et la vision stratégique du chahid Houha Belaid, qui a dirigé les combats, ainsi qu'à la bravoure des moudjahidine, qui ont combattu dans le froid et réussi à s'imposer malgré la supériorité de l'armée coloniale française en nombre et armement.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.