Actualité

Energie : Le pétrole finit en ordre dispersé, mais reste ferme

Publié par DK NEWS le 24-01-2023, 16h54 | 3
|

Les cours du pétrole ont fini en ordre dispersé lundi, montrant quelques signes d’essoufflement après une longue série positive, mais toujours fermes grâce aux espoirs d’un redémarrage économique de la Chine et à des tensions sur le marché des produits raffinés.

Le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars a gagné 0,63%, pour clôturer à 88,19 dollars. Le Brent a gagné plus de 13% depuis le 4 janvier.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI) américain, également pour livraison en mars, il a terminé en légère baisse (-0,02%), proche de l’équilibre, à 81,62 dollars.

Signe que le marché reste orienté à la hausse, le prix du Brent au comptant a atteint, lundi, son plus haut niveau depuis deux mois.

Le cours du WTI pour livraison immédiate est lui monté à une hauteur jamais fréquentée depuis mi-novembre. La résurrection attendue de l’économie chinoise, consécutive à l’assouplissement des restrictions sanitaires, continue d’offrir un soutien de poids à l’or noir.

«Tout indique que la demande va grimper», explique Stephen Schork, analyste et auteur du Schork Report.

Le manque de données chiffrées complique cepen dant l’appréhension de ce redémarrage et de son ampleur, alors que les festivités du Nouvel An lunaire battent leur plein cette semaine.

Pour Stephen Schork, les cours sont aussi soutenus par des tensions sur le marché des produits raffinés, en particulier le gazole.

Les stocks américains de produits distillés, catégorie qui comprend le gazole, sont inférieurs de 9,5% à ceux de l’an dernier à la même époque et la production est en baisse de 5,9% sur un an, ce qui rend plus difficile la reconstitution des réserves. En outre, l’industrie américaine entre dans la saison de maintenance, période durant laquelle beaucoup de raffineries limitent habituellement leur activité pour pouvoir vérifier et entretenir les installations.

«Avec la pression qu’avait mis la Maison-Blanche sur l’industrie depuis un an» en la pressant de produire autant de volumes que possible pour contenir les prix, «beaucoup d’opérations de maintenance avaient été repoussées», indique Stephen Schork.

«Mais on ne peut pas les reporter éternellement.» Le ralentissement des raffineries promet donc d’être plus marqué cette saison, selon lui, ce qui va encore réduire la production de produits raffinés et pourrait encore faire monter leur prix. Même l’essence, dont le prix avait beaucoup baissé durant le second semestre 2022 , a atteint lundi son prix de gros le plus élevé en près de sept mois.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.