Hi-Tech

Université d’Oran 1 "Ahmed Ben Bella" : Trois professeurs remportent le Prix Hassan Lazreg pour la science

Publié par DK NEWS le 15-02-2023, 15h51 | 76
|

Trois professeurs des universités d’Aïn Temouchent, Sidi Bel Abbes et de l’Ecole supérieure d’économie ont remporté le Prix Hassan Lazreg pour la science, distinction instituée par l’Université d’Oran 1 "Ahmed Ben Bella" et qui leur sera remise lors d'une cérémonie officielle prévue samedi, selon la cellule d'information de la même université.  

Le jury du Prix, qui a été créé en 2021 en reconnaissance au défunt Professeur Hassan Lazreg pour ce qu’il a donné à la même université dont il a été le premier recteur, a décidé d'attribuer le prix à ces trois lauréats après étude des dossiers de candidature déposés au niveau des deux sites de l'Université d'Oran 1 "Ahmed Ben Bella" et du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, en juillet dernier.

Il s’agit du Professeur Koubie Zahira dans la spécialité des sciences naturelles et de la vie, du Professeur Tilmatine Ammar, dans le domaine des sciences et technologies, ainsi que de Douar Aïcha dans le domaine de la littérature, des sciences humaines et sociales.

Il a également été décidé d'attribuer le prix de la bonne gouvernance universitaire à titre posthume à feu Hassan Lazreg pour sa distinction dans la gestion, l'efficacité et le comportement éthique tout au long de sa gestion de l'Université d'Oran.

La création du Prix Hassan Lazreg pour la science a pour but d'encourager l'excellence et l'innovation dans le domaine du développement et du transfert des connaissances, et de mettre en lumière les activités scientifiques ayant un impact social et économique dans les domaines susmentionnés, selon la même source. Le défunt moudjahid Hassan Lazreg, né en 1922 dans la ville d’El Harrouch (Wilaya de Skikda), a obtenu un Baccalauréat en 1945 et a étudié la médecine à Alger pendant un an, avant de rejoindre l'Université de Montpellier, en France, où il a obtenu le diplôme de spécialiste en ophtalmologie, en 1954, pour rejoindre l'Armée de libération nationale, où il a fait partie des services médicaux jusqu'à l'indépendance.

Après le recouvrement de la souveraineté nationale, il a enseigné la médecine et formé plus de 400 médecins spécialisés en ophtalmologie. Il a également supervisé l'ouverture de nombreuses universités dans le pays, dont la première a été l'Université d’Es Senia à Oran, qui a été divisée, ensuite, en deux universités (Oran 1 Ahmed Ben Bella et Oran 2 Mohamed Ben Ahmed ), suivie de l'Université des Sciences et de la technologie "Mohamed Boudiaf" d'Oran. Hassan Lazreg est décédé à Oran, en octobre 2021, à l’âge de près de 100 ans.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.