Société

Milieu carcéral : Les femmes détenues en Algérie bénéficient de différents programmes éducatifs et de formation (ministère de la justice)

Publié par DK NEWS le 11-03-2023, 18h35 | 122
|

Le directeur général de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion, Essaïd Zreb, 
a affirmé, jeudi à Koléa (Tipasa), que les femmes en détention en Algérie, au même titre que tous les autres détenus, bénéficient de différents programmes éducatifs et de 
formation.  

Dans une déclaration à la presse, à l'issue d'une cérémonie organisée, en coordination avec le Croissant rouge algérien (CRA),à l'occasion de la Journée internationale des femmes, à l'établissement pénitentiaire de Koléa, M.

Zreb a fait cas de 714 femmes détenues inscrites dans l'enseignement général durant l’année scolaire 2022/2023, au moment où 898 détenues sont en formation dans 24 spécialités professionnelles.

"Un défi que le secteur de la Justice s’emploi à relever, pour consacrer la politique d'intégration sociale et de réinsertion après l'expiration de la peine privative de liberté", a-t-il souligné.

Il a, également, signalé 189 femmes libérées, après avoir purgé leurs peines, bénéficiaires des dispositifs de création de micro -entreprises et de différents programmes d’aide à l’emploi, en coordination avec les organismes publics concernés.

M.Zreb a estimé, en outre, que "la législation organisant les établissements pénitentiaires place l'Algérie dans le peloton de tète des pays accordant une attention particulière aux femmes détenues, en tant que groupe social requérant un traitement spécial ".

Il a cité, à titre indicatif, la loi portant organisation pénitentiaire, ayant donné lieu à la création récemment à Saïda, d’un centre spécial pour femmes, dont la direction est assurée par un staff féminin dirigé par une femme, en plus de la disponibilité de pavillons pour femmes dans tous les établissements pénitentiaires du pays. "Cette loi assure, également, aux femmes détenues de bénéficier de visites familiales sans l'usage d'une barrière ou d'une séparation, tout en permettant aux détenues-mères de garder leurs bébés, parallèlement à une totale prise en charge médicale", a-t-il ajouté.

La Direction générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion compte plus de 1.583 employées, selon le même responsable, qui a, également, fais cas de 790 employées femmes dans le corps médical et paramédical des prisons, et de 436 femmes dans celui de l'éducation, la formation et de l'orientation religieuse.  A son tour, la présidente du CRA, Ibtissam Hamlaoui a estimé que l'initiative d'aujourd'hui est le reflet du"soutien et de l'accompagnement des femmes détenues, dans ce type d’occasions constituant une opportunité pour renforcer leur confiance en leurs capacités à réussir leur réinsertion sociale".

"Nous œuvrons, de concert avec la Direction générale de l'administration pénitentiaire pour renforcer cette coopération, à travers la réactualisation d’un accord-cadre et son activation, dans l’attente de sa signature prochaine de manière à permette la concrétisation d'initiatives et de projets communs, à l’avenir ", a ajouté Mme .Hamlaoui.

Cette cérémonie, à laquelle a, également, pris part la déléguée nationale pour la protection et la promotion de l'enfance, Meriem Cherfi, a été marquée par l’animation de nombreuses activités, avant d'honorer des femmes détenues qui se sont distinguées notamment en poésie, théâtre, récitation du Coran, couture, broderie et confection de gâteaux, en plus de détenues -mères purgeant leur peine avec leurs bébés.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.