Santé

Forme : les jeunes sont moins endurants que leurs parents au même âge

Publié par DK NEWS le 18-03-2023, 14h53 | 3
|

Les comportements sédentaires et la hausse de l’obésité ont entrainé une chute des capacités cardio-vasculaire de 15% chez les enfants en quelques dizaines d’années. L’année 1975 semble être le point de basculement.

Les effets de la sédentarité et de la hausse de l’obésité commencent à se faire sentir : la nouvelle génération pourrait être la première à vivre moins longtemps que la précédente. En cause, des capacités cardio-vasculaires en baisse de 15% chez les enfants par rapport à leurs parents au même âge. Ce sont les résultats d’une étude présentée aux sessions scientifiques 2013 de l'American Heart Association, à Dallas et relayée par Le Figaro.

Les chercheurs de l’université d’Australie-Méridionale ont analysé 50 études menées sur plus de 25 millions d’enfants âgés de 9 à 17 ans et vivant dans 28 pays, entre 1964 et 2010. En évaluant les performances de ces jeunes sur une distance à parcourir, l’équipe de Grant Tomkinson a conclu que ces derniers courent moins vite et moins longtemps que leurs parents au même âge. Plus exactement, ils ont perdu 5% de leurs capacités cardio-vasculaires tous les dix ans, quel que soit leur sexe, leur âge ou leur pays de résidence.

La France sort du lot

«Nous n'avons pas de données complètes avant 1975, mais cela semble être le point de basculement où les choses ont commencé à empirer. Les deux principaux coupables semblent être l'augmentation du poids des enfants et leur moindre pratique d'une activité physique prolongée et vigoureuse», explique Grant Tomkinson au Figaro. «De 30 à 60% de la perte d'endurance à la course peut être expliquée par l'augmentation de la masse graisseuse», ajoute le chercheur.

Bonne nouvelle, la France affiche de meilleurs résultats que les autres pays pris en compte par l’étude, les capacités cardio-vasculaires des enfants n’auraient diminué que de 2% par décennie.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.