Culture

Festival international du théâtre de Bejaia : Les compagnies de sept pays étrangers attendues à la 12e édition

Publié par DK NEWS le 11-10-2023, 15h12 | 4
|

Sept compagnies théâtrales issues d’autant de pays animeront la 12e édition du Festival international du théâtre de Bejaia, prévu du 14 au 21 octobre, a annoncé mardi le Commissaire de la manifestation, le comédien dramaturge Slimane Benaïssa.  

Les compagnies théâtrales de Cuba, pays qui sera, à l’occasion, mis à l’honneur, de la Syrie, d’Italie, de la Tunisie, de l’Egypte, du Congo et du Sénégal s’attacheront ainsi, une semaine durant, à présenter diverses œuvres dans leurs formes et leurs expériences esthétiques, mais qui portent toutes la résonance d’un même récit, celui de l’humain, a-t-il précisé, lors d'une conférence de presse.

Tous les spectacles s’y rapportant se dérouleront au Théâtre régional Abdelmalek-Bouguermouh, l’écrin du Festival, dans une animation "in", et ce, parallèlement à une manifestation "off", prévue à la Maison de la culture Taos-Amrouche et entièrement réservée à la production scénique nationale, notamment les pièces ayant fait l’objet d’une distinction professionnelle localement ou à l’étranger, selon le programme du Festival.Dans ce dernier registre, il a été retenu six pièces dont "El Ounouane" (l’adresse) de Constantine, "Leflouka" (la Barque) de Skikda, "Naker lehsan" (l’Ingrat) de Koléa (Tipasa), "l’Enjeu" de Sétif, "Djadeb" de Boumerdès et "Tharguith" (le songe) de l’Université de Bejaia. Outre ces deux espaces phares, les organisateurs ont également retenu des spectacles de one-man-show, dans les places publiques, dont la cité du 5 juillet, située en plein centre-ville, pas loin du siège de la wilaya et qui vient de faire l’objet d’une profonde requalification urbaine, avec le but évident de "mettre le théâtre dans ses diverses expressions à portée du grand public et des passionnés", notera Slimane Benaïssa.

La programmation est riche, éclectique et diversifiée.

Elle a été conçue dans une vue d’ensemble, qui comprend un colloque national académique à l’université, sur le théâtre de la résistance, particulièrement durant la guerre, des lectures de contes pour enfants, dont les animateurs vont se produire dans une myriade d’écoles, particulièrement dans les zones victimes d’incendies de forêts cet été, ainsi que des masters class au profit de jeunes comédiens, articulées autour de l’interprétation scénique.

Beaucoup de propositions et de centres d’intérêt artistiques sont en vue et qui promettent de faire de ce rendez-vous un grand moment d’émotion, de partage et de générosité.

L’événement arrive à point nommé, sachant que la wilaya de Bejaia a été frustrée au plan théâtral, quatre ans durant.

Une période coïncidant avec la fermeture du Théâtre régional conséquemment à la crise sanitaire de la Covid-19 puis suite au séisme de mars 2021 qui en a ébranlé le bâtiment au point de pousser les organisateurs de ce Festival à délocaliser, en 2022, la 11e édition vers la ville d’Akbou.

La manifestation entend saisir cette occasion pour rendre hommage à deux figures de proue de la scène théâtrale nationale, en l’occurrence Mouhoub Latreche et Fatiha Soltane.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.