Hi-Tech

ONU : Les déchets électriques recèlent 10 mds USD de minéraux critiques

Publié par DK NEWS le 14-10-2023, 15h28 | 4
|

 Des déchets électriques "invisibles" du quotidien regorgent de minéraux critiques comme le lithium, indispensables pour la transition énergétique et qui représentent une valeur globale d'environ 10 milliards de dollars (9,5 milliards d'euros), selon un rapport de l'ONU publié jeudi.

Jouets, cigarettes électroniques, outils et autres gadgets communs, tous ces petits objets domestiques, dont le potentiel en minéraux et métaux recyclés est insoupçonné, représentent un sixième de l'ensemble des déchets électriques et électroniques dans le monde, soit 9 millions de tonnes par an, estime dans un rapport l'Institut des Nations unies pour la formation et la recherche (Unitar).

Plus du tiers (35%) de ces petits déchets appartiennent à la catégorie des jouets, qui comprend par exemple les voitures télécommandées, les poupées parlantes et les robots.Les 844 millions de dispositifs de vapotage jetés chaque année équivalent au poids de six tours Eiffel, illustre le rapport commandé par le WEEE Forum, fédération internationale d'éco-organismes, des structures privées et agréées par l'Etat chargées d'organiser la collecte et le tri des déchets en tous genres.

Ces objets, qui contiennent du lithium ou du cuivre, finissent souvent à la poubelle ou amassent la poussière à la maison au lieu d'être recyclés, déplore Magdalena Charytanowicz, directrice de la communication du WEEE Forum.

"La demande de cuivre devrait être multipliée par six d'ici 2030 rien qu'en Europe", prédit le rapport, notamment dans les secteurs des énergies renouvelables, de la mobilité électrique et des communications.Ces métaux se retrouvent aussi entre autres dans les brosses à dents et les rasoirs électriques, les écouteurs ou les câbles.

"En Europe, ce sont 55% des déchets électriques et électroniques qui sont recyclés, alors qu'à l'échelle mondiale, seuls 17,4% le sont", indique Mme Charytanowicz, précisant que cette proportion est presque nulle dans certaines régions d'Amérique du Sud, d'Asie et d'Afrique, le plus souvent faute de points de collecte.

A elle seule, l'Inde produit 1,2 million de tonnes de déchets électriques et électroniques par an, la France en génère 169.000 et la Grande-Bretagne 164.000.Depuis 2005, en Europe, la responsabilité de la collecte et du recyclage repose sur les fabricants - le plus souvent en partenariat avec les éco-organismes -, mais le recyclage en tant que t el n'est pas systématique, constatent les éco-organismes français Ecologic et Ecosystem.Guillaume Duparay, directeur de la collecte chez Ecosystem, explique ce phénomène par un manque de sensibilisation et d'information des consommateurs.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.