Culture

Médéa : Mission d’expertise sur les sites archéologiques de Achir et Usinaza en vue de leur sauvegarde (Direction)

Publié par DK NEWS le 22-10-2023, 14h57 | 10
|

Une mission d’expertise a été menée par des chercheurs du Centre national de recherche en archéologie aux sites de Achir, à Kef-Lakhdar, et Usinaza, à Saneg (wilaya de Médéa), en vue de dégager des solutions pour leur préservation et sauvegarde, a-t-on appris samedi auprès de la direction de la Culture et des Arts.

Cette mission a pour but de réaliser une expertise sur l’état des sites archéologiques de Achir et Usinaza, et de proposer des solutions devant permettre de les préserver et les protéger du risque d’une extension urbaine non contrôlée et afin d'empêcher d’éventuelles interventions des particuliers à l’intérieur ou à la périphérie des deux sites, a expliqué la directrice de la Culture et des Arts, Salima Gaoua.

"La démarche vise à éviter l’édification de constructions à l’intérieur de ces sites ou la réalisation de travaux susceptibles de les dégrader, de détruire les vestiges qui existent sur place et mettre, ainsi, en péril l’existence même de ce patrimoine", a-t-elle expliqué.

La même responsable a précisé que des démarches ont été entreprises auprès des responsables des collectivités locales de Kef-Lakhdar et de Saneg les incitant à s’impliquer dans cette action à travers le renforcement du contrôle des travaux de construction d’habitations à proximité immédiate de ces sites ou des parcelles situées à l’intérieur du périmètre sauvegardé, ainsi que par la prise en charge et le suivi des travaux de raccordement des réseaux divers qui pourraient être réalisés plus tard.

Mme Gaoua a estimé que les mesures qui seront prises, à la faveur de cette mission d’expertise, sont appelées à protéger ces sites contre un éventuel risque d’empiètement sur le périmètre sauvegardé et empêcher la dégradation des vestiges qui s'y trouvent.

Le site de Usinaza, à 79 km au sud-est de Médéa, abritait un siège épiscopal d’Afrique et une garnison militaire datant de l’époque de l’empire de la Maurétanie césarienne.

Des fragments de poterie, des éléments d’un sarcophage romain et divers autres objets de cette époque ont été mis au jour, depuis plusieurs décades, par des citoyens et sont actuellement entreposés dans un local affecté par la commune.

Achir est connue pour être la première capitale de l’ère Fatimide en Algérie, fondée par le roi Ziri Benmenad Es-Senhadji, vers l’an 936, en signe d’allégeance au calife fatimide Abou El-Kassem El Kaim. La ville a conn u, peu de temps après son édification, un grand essor économique et attira, par la suite, de nombreux chroniqueurs, historiens, poètes et autres scientifiques, et verra, également, l’arrivée massive de marchands et de négociants qui vont contribuer à l’apogée du règne des Senhadja.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.