Santé

Algérie - Mali : Un mémorandum d'entente algéro-malien en cours d'élaboration pour faciliter la commercialisation des médicaments

Publié par DK NEWS le 12-11-2023, 16h06 | 1
|

Un mémorandum d'entente entre l'Algérie et le Mali est en cours d'élaboration, portant sur la reconnaissance mutuelle en matière d'enregistrement et de commercialisation des médicaments, a indiqué un communiqué du ministère de l'Industrie et de la Production pharmaceutique.

Cette annonce a été faite vendredi lors de la visite de la Secrétaire générale du ministère, Drifa Khoudir, au pavillon algérien participant à la 2e édition du Salon international de la santé "Keneya Expo 2023" à Bamako.

Le mémorandum d'entente comprenant la reconnaissance mutuelle entre l'Algérie et le Mali vise à réduire les délais d'enregistrement et de commercialisation des médicaments algériens, ce qui permettra de donner "un nouvel élan" à la coopération et au partenariat dans le domaine pharmaceutique entre les deux pays, souligne la Secrétaire générale qui représentait le ministre du secteur, Ali Aoun, à cette manifestation.

La Secrétaire générale a appelé les participants à ce salon à saisir l'opportunité de leur présence au Mali pour établir des partenariats aussi bien au niveau bilatéral que continental.

"Des partenariats qui ne doivent se limiter au seul volet commercial, mais qui s'étendent à des investissements dans le domaine de la production pharmaceutique, ce qui permettra d'introduire les produits pharmaceutiques algériens sur les marchés régionaux et continentaux", a-t-elle insisté. A cette occasion, Mme Khoudir a réitéré le soutien et l'accompagnement des services spécialisés au niveau du ministère et de l'Agence nationale des produits pharmaceutiques (ANPP) au profit des producteurs pharmaceutiques, afin de bénéficier de toutes les facilités nécessaires pour leurs opérations d'exportation, ce qui favorisera la croissance du secteur et la dynamique des investissements dans le domaine.

A noter que le pavillon algérien au salon "Keneya Expo 2023" était composé de 19 des plus importants opérateurs et producteurs spécialisés dans la fabrication de médicaments et de dispositifs médicaux. Par ailleurs, la Secrétaire générale du ministère a été reçue vendredi en audience par le Secrétaire général du ministère malien de la Communication, de l'Economie numérique et de la Modernisation de l'administration, Al Kaidi Amar Touré.

Les entretiens ont porté sur les voies et moyens à même de développer la coopération algéro-malienne, notamment dans le domaine de la numéris ation dans le secteur de l'industrie pharmaceutique à travers la sérialisation qui permet de garantir une traçabilité absolu des médicaments, ainsi que les plateformes de gestion de stock assurant la veille sur la disponibilité.

Enfin, la partie malienne a exprimé "toute sa disponibilité à développer des axes de coopération, notamment dans les startups, la poste et les télécommunications avec l'Algérie", selon le communiqué.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.