Régions

Oran : Le contrôle des ouvrages et infrastructures souligné lors d'une journée thématique

Publié par DK NEWS le 13-11-2023, 16h01 | 7
|

Une journée thématique sur le contrôle des ouvrages d’hydrocarbures et autres a été organisée, dimanche à l'Ecole nationale polytechnique d'Oran (ENPO) "Maurice Audin" par le laboratoire des matériaux (LABMAT), dans la perspective de la création d'une nouvelle formation universitaire d'ingénieur de contrôle des essais non destructibles (CND).

Cette journée de formation a été organisée par ce laboratoire en collaboration avec l'Institut algérien de pétrole (IAP) d'Arzew de la Sonatrach, ainsi que la société Sourca Algérie et Eddyfi technologies (France), toutes deux spécialisées dans la fabrication d'appareils de contrôle d'ouvrages et infrastructures, a expliqué à l'APS le responsable de ce laboratoire, Mouli Mohamed.

"A travers cette formation, nous pourrons préparer des ingénieurs-contrôleurs des essais non destructifs au niveau de toutes les infrastructures d'hydrocarbures, hydrauliques, les ponts, les bâtiments, entre autres, pour prévenir les différents risques et défauts auxquels ces infrastructures peuvent faire face, dont les fissures aussi petites qu'elles soient, la corrosion et autre s", a-t-il expliqué.

Le contrôle de ces édifices se fait par l'installation d'un appareil utilisant une technique appelée "Le courant de Foucault pulsé" (PEC), qui est une technologie d'inspection électromagnétique avancée utilisée pour détecter les défauts et la corrosion dans les matériaux ferreux, généralement cachés sous des couches de revêtement, d'ignifugation ou d'isolation.

"Nous avons organisé cette journée avec nos partenaires, car l'IAP forme déjà des techniciens et des ingénieurs de contrôle, les deux sociétés étant des fabricants de l'appareil de contrôle des ouvrages", a-t-il précisé.

Pour expliquer l'utilité d'une telle formation, il a indiqué que les ouvrages (barrages, ponts, Pipes et conduites d’hydrocarbures, infrastructures électriques, routes, bâtiments ...), une fois édifiés, doivent être continuellement contrôlés, ajoutant qu’il existe une inspection visuelle, mais qui ne peut pas détecter les problèmes sérieux, sachant que l'installation de ces appareils par un spécialiste qualifié pourra prévenir beaucoup de dangers".

"Hormis l'IAP, la spécialité n'existe pas encore dans les écoles et les universités", a-t-il fait savoir, ajoutant : "il y a un nouveau master créé à l'USTHB Alger et à l'ENPO, nous sommes en phase de réflexion et de préparation avec nos partenaires et nous souhaitons la réalisation de ce projet de formation, très prochainement".

La journée thématique a été caractérisée par des interventions tournant autour des fondamentaux des courants de Foucault (les bases de courants de Foucault), la détection des défauts de surface et sous-surface, des différentes technologies d’inspection des tubes, ainsi qu'une session pratique sur les appareils de contrôle.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.