Culture

Arts Plastiques : L’exposition collective "Confidences": des toiles et des moulages dédiées à la Femme

Publié par DK NEWS le 19-11-2023, 13h57 | 9
|

L’exposition collective "Confidences", regroupant les œuvres des artistes plasticiennes Barbara Wlodno Madej Amokrane, Chafika Benkhodja Moulaï et Taous Ben Amara, a été inauguré, samedi à Alger, dans un élan créatif uni autour de la thématique de la "Femme".  

Visible jusqu’au 16 décembre au siège de la Fondation culturelle "Ahmed & Rabah Asselah", "Confidences", est une "création d’ensemble dans l’harmonisation des tons et du temps" qui met en valeur l'Imaginaire créatif. Présentes avec 17 toiles chacune pour Barbara et Chafika Benkhodja Moulaï et 12 tableaux pour Taous Ben Amara, les trois artistes ont conçu leurs rendus aux formats moyens dans un croisement de courants artistiques et un savoir faire varié en techniques.

Ainsi, la Polonaise Barbara, présente en Algérie depuis les années 1980, a dû prendre des cours de peinture durant cinq ans, avant d’exposer pour la première fois en 2003, liant sa venue dans l’univers des arts plastiques à "sa foi et sa spiritualité".

Basant ses travaux sur un optimisme exprimé à travers plusieurs couleurs vives, traitant de différents sujet s en lien avec le bien être de la femme, Barbara, qui a déjà exposé à Alger, Tizi Ozou, Bejaia et Blida, se tourmente parfois et alerte sur ce que pourrait être l’avenir, à l’instar de cette toile où elle a le regard fixant sa main qui tient une boule, donnant l’impression d’être attentive aux appels du futur.

"Les quatre saisons", "Main tendue", "Regard bavard", ou encore une série de toiles aux formes ambigües dans un mélange de couleurs varié, la créativité foisonnante de Barbara se déploie dans la technique de l’acrylique et les courants, figuratif, réaliste et abstrait qui, pour elle est une école qui donne libre court à l’imaginaire.

Dans une vision novatrice au regard frais, Chafika Benkhodja Moulaï restitue au regard du visiteur dans un élan original et singulier puisant ses sources des courants figuratif moderne et abstrait, la "femme coquette qui se met en valeur et revendique sa féminité".

Du haut de ses 35 ans d’expérience reposant sur une formation de sept ans, entre Société des Beaux Arts (5 ans) et Ecole supérieure des Beaux Arts (2 ans), l’artiste a développé plusieurs collections, présentant pour cette exposition la femme porteuse du patrimoine culturel algérien dans sa richesse et sa diversité.

Masques de femmes portant des motifs et des symboles amazighs, femmes de la Cas bah d’Alger, ou encore des toiles aux formes géométriques abstraites dissimulant des symboles culturels du terroir, Chafika Benkhodja Moulaï prône dans son élan créatif, l’image de la femme algérienne support à la promotion du patrimoine et de la culture algérienne.

, L’artiste-plasticienne et poétesse, Taous Ben Amara se pose en gardienne des traditions et des valeurs ancestrales qu’elle déploie généreusement dans un mélange de couleurs qui obéit à une démarche déterminée et qui ne l’empêchera pas de répercuter sur ses toiles la bonne humeur et le sourire qui l’habitent et ne la quittent jamais.

Lumineuses et débordante de bonté, de joie et de bien-être, les œuvres de Taous Ben Amara se dressent tel un miroir qui réfléchit toutes les bonnes ondes qu’elle dégage à travers la thématique de la femme comme centre de réflexion, et qui permettent au visiteur, dans un élan d’apaisement et de félicité de se "refaire".

La femme est ainsi mise en rapport avec les thématiques de "l’Identité", "la Parole", "les Origines", "la Féminité", "l’Emancipation", "la Liberté", ou encore "la Responsabilité", autant de poésies muettes de Taous Ben Amara, une artiste prolifique diplômée de l’Ecole nationale supérieure des Beaux Arts, qui invitent à un voyage onirique.

Faisant apparaitre dans certaines de ses toiles des textes poétiques de sa plume et des motifs et des signes d’appartenance à la Culture algérienne, notamment celle amazighe à travers la mise en valeur des dimensions ancestrale et historique, Taous Ben Amara entend "défendre le modèle algérien" qui se distingue par la "richesse de sa diversité culturelle" et par son "Originalité", à travers des toiles figuratives ou expressionnistes, réalisées dans des techniques mixtes, acrylique, aquarelle, ou gouache.

Artiste-plasticienne depuis 1998, Taous Ben Amara compte à son actif plusieurs expositions dans différentes villes d’Algérie.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.