Economie

Agriculture : Vers le lancement d’un plan national de protection et développement du patrimoine animalier (ministre)

Publié par le 27-11-2023, 17h11 | 7
|

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural Mohamed Abdelhafid Henni a annoncé, dimanche, que son département ministériel s’attèle actuellement au lancement du plan national spécial de protection et de développement du patrimoine animalier, 
avec l’installation d’une commission nationale composée de tous les acteurs concernés par l’opération.

Le ministre a souligné, dans une intervention lue en son nom par son représentant, Messaoud Bendridi, également Directeur général de la production agricole au ministère, lors de la célébration du 49e anniversaire de la création de l’Union nationale des paysans algériens (UNPA) tenue à Aïn Temouchent, que "cette commission chargée de l’élaboration et du suivi de la mise en œuvre de ce plan, qui comporte plusieurs espèces et races : ovine, bovine, caprine, équine et camélidés, et ce après le recensement du patrimoine animalier, qui a révélé des différences significatives en chiffres par rapport à ce qui avait été déclaré précédemment".
Ce plan est d'une "extrême importance", car il constitue le moyen idéal pour déterminer les mesures à prendre pour protéger le cheptel et le développer de manière durable et scientifique et parmi les opérations qui s'inscrivent dans ce cadre, figurent le maintien du quota d'orge subventionné et fournir d'autres fourrages à des prix raisonnables, a ajouté M. Henni.
Il a également fait part du lancement prochain d’une opération importante et stratégique pour l'économie nationale, liée au recensement général de l'agriculture, qui permettra d'actualiser les données et informations liées au secteur dans ses différents domaines et d'obtenir une vision globale et actualisée des capacités et moyens du secteur, ainsi que des acteurs qui le composent "dans le but de définir et de contrôler les politiques publiques aux niveaux local et national et d’améliorer la prise de décision".
Le ministre a rappelé que "le secteur agricole a obtenu des résultats très positifs au cours des trois dernières années, restant ferme face aux crises dont le monde a été témoin, ces derniers temps, grâce aux efforts des agriculteurs et des éleveurs et à travers l'accompagnement permanent du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, qui a accordé à ce secteur la plus haute importance, grâce aux mesures audacieuses et historiques qu'il a prises". Ces mesures ont permis à l’agriculture d’atteindre un taux de 7 pc du produit intérieur brut (PIB) de l’année 2022, alors que la valeur de la production agricole a atteint 4.550 milliards DA et le taux de couverture de la production nationale en besoins alimentaires a atteint 75 pc, a ajouté le ministre, M. Henni a, en outre, affirmé que "le défi des autorités suprêmes du pays pour développer le secteur est inspiré de leur profonde conscience des capacités naturelles et humaines dont il dispose, qui nous permettent de produire nos besoins alimentaires et de contribuer à la diversification des revenus du pays, conformément aux 54 engagements du Président de la République, qui a insisté sur la nécessité d'élaborer un plan urgent de modernisation de l'agriculture dans le but d'assurer la sécurité alimentaire et de répondre aux besoins nationaux.
Le ministre a également noté "les mesures récemment prises par le président de la République, qui s'ajoutent au plan de relance approuvé au cours des deux campagnes précédentes, comme l'augmentation du prix d'achat des céréales auprès des agriculteurs, l'augmentation du niveau de soutien aux engrais, l'augmentation du quota d'orge au profit des éleveurs et maquignons, en plus d'autres mesures incitatives". Il a ajouté que les dernières décisions sont considérées comme historiques pour le sec teur, surtout après le phénomène de la sécheresse qui a touché plusieurs régions du pays et a affecté la filière de la céréaliculture.
Ces décisions ont porté sur le report de versement de la redevance due sur les terres accordées sous forme de concessions et en reportant le paiement des crédits agricoles (Rfig) pendant une période de trois années, durant laquelle l'Etat prend en charge le taux d'intérêt, indemnisant les agriculteurs pour la production céréalière endommagée et les soutenant avec des semences et des engrais gratuitement.
La cérémonie de célébration du 49ème anniversaire de la création de l'Unpa , organisée sous le slogan "Le développement agricole durable est la base de l'économie nationale", supervisée par le secrétaire général de l'UNPA, Abdellatif Dilmi, s'est déroulée en présence des représentants des ministères de l'agriculture, du développement rural, de la pêche et des produits halieutiques et de l’hydraulique, outre les représentants des différentes fédérations professionnelles affiliées à l’UNPA et ses représentants au niveau des wilayas du pays.

 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.