Economie

Banque centrale européenne "Pas encore temps de crier victoire" face à l'inflation, prévient Lagarde

Publié par le 27-11-2023, 17h15 | 13
|

La présidente de la Banque centrale européenne Christine Lagarde a prévenu mardi qu'il n'était "pas encore temps de crier victoire" malgré la baisse de l'inflation en zone euro 
et la pause dans les hausses de taux menées par l'institution.

 

 "Il n'est pas encore temps de crier victoire (...)", a-t-elle indiqué, lors d'une conférence à Berlin.
"Nous pouvons agir à nouveau si nous constatons qu'il y a des risques croissants de ne pas atteindre notre objectif d'inflation", a prévenu la présidente de l'institution qui semble ainsi ne pas exclure un nouveau tour de vis monétaire si nécessaire.
"Nous sommes dans une phase (...) que je caractériserais comme étant vigilante et concentrée", a-t-elle ajouté, reconnaissant toutefois que l'inflation avait "considérablement diminué" en zone euro.
La Banque centrale européenne a maintenu à leur niveau ses principaux taux d'intérêt lors de sa dernière réunion de politique monétaire en octobre, après dix hausses consécutives pour lutter contre l'inflation en zone euro. Cette pause est intervenue alors que la hausse des prix a fortement ralenti dans la zone, à 2,9% en octobre, proche de l'objectif de moyen terme de 2% visé par l'institution.
La dirigeante a de nouveau signalé que des baisses de taux n'étaient pas à attendre prochainement. Les niveaux actuels de taux, "maintenus à leur niveau pour une durée suffisamment longue, contribueront considérablement à ramener l'inflation à notre objectif à moyen terme au moment voulu", a-t-elle déclaré, reprenant des éléments de langages des dernières réunions de politique monétaire. "Le voyage n'est pas terminé, et nous devons terminer ce voyage", a ajouté Christine Lagarde.
Les taux d'intérêt directeurs de la BCE ont été portés à leur plus haut historique - le principal d'entre eux sur les dépôts campe désormais à 4% - entre juillet 2022 et septembre 2023, pour combattre une inflation record en zone euro dans le sillage du conflit en Ukraine et de la reprise post Covid-19.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.