Coopération

Algérie - Congo : Le Congo veut bénéficier de l'expérience de l'Algérie dans le domaine de l'industrie pétrolière (ambassadeur)

Publié par le 28-11-2023, 19h38 | 3
|


Le Congo est déterminé à renforcer ses relations avec l'Algérie et à bénéficier de son expérience dans le domaine de l'industrie pétrolière, a affirmé lundi à Alger le nouvel ambassadeur de la République du Congo, M. Ignace Ngakala.
"Tout d'abord, j'ai transmis à Monsieur le président de la République les salutations fraternelles de son frère, le président de la République du Congo, M. Denis Sassou N'guesso", a-t-il déclaré au terme de la cérémonie de remise de ses lettres de créance au président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.
Il a affirmé que l'audience que lui a accordée le président de la République a été l'occasion de "passer en revue la coopération bilatérale" entre l'Algérie et le Congo et de "réaffirmer les liens historiques d'aimitié et de fraternité liant les deux pays", rappelant, à ce titre, que le Congo a ouvert son ambassade à Alger dès l'année 1967.
Evoquant la coopération énergétique entre les deux pays, le nouvel ambassadeur du Congo a soutenu que son pays a bénéficié de l'assistance de l'Algérie, à plusieurs occasions, notamment dans le domaine de l'industrie pétrolière, soulignant que "le premier audit sur l'industrie pétrolière au Congo a été réalisé par l'Algérie".
"L'Algérie dispose déjà d'un modèle d'industrie pétrolière en amant et en aval", a-t-il ajouté.
Selon M. Ignace Ngakala, la République du Congo se lancera dans la production du gaz "d'ici la fin de l'année, d'où la nécessité de renforcer la coopération entre les deux pays dans ce domaine", a-t-il mentionné.
"Nous souhaitons profiter de l'expérience algérienne dans ce domaine, comme dans bien d'autres domaines", a-t-il encore ajouté.
Il a rappelé, par ailleurs, que "le Président Sassou N'Guessou a été formé en Algérie comme bien d'autres cadres congolais, qui avaient été formés à l'Académie militaire de Cherchell".
Soutenant que "l'Algérie, aujourd'hui, est le seul pays à avoir réussi à éradiquer le terrorisme", l'ambassadeur de la République du Congo a affirmé que son pays souhaite "profiter de l'expérience de l'Algérie dans le domaine de la lutte contre le terrorisme", surtout que ce fléau est "encore présent au Sahel et au niveau du lac Tchad", a-t-il précisé.
Il a avancé, à ce propos, que les Présidents Abdelmadjid Tebboune et Sassou N'guessou, qui ont eu des rencontres "au plus haut niveau", ont une "convergence de vues" sur ce plan.
Il a conclu en affirmant avoir reçu des "instructions fermes" pour "booster cette coopération" entre les deux pays.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.