Culture

Oran : Proposition de création d’une fondation nationale de gestion des risques dans les musées nationaux

Publié par le 02-12-2023, 18h03 | 7
|

Les participants à une journée d’étude nationale sur "la gestion des risques dans les musées nationaux", organisée jeudi au musée public national "Ahmed Zabana" d’Oran ont proposé la création d’une fondation nationale de prise en charge de la gestion de ces risques. 
Dans ce cadre, la commissaire du patrimoine culturel au Musée public des monuments anciens d'Alger, Rosa Taane a souligné que "réduire les risques qui menacent les musées en général et les collections des musées en particulier nécessite l'élaboration de plans urgents d'intervention dans les cas d'accident et de catastrophe, qui sont à la disposition du personnel de sécurité du musée. 
Mme Taane a proposé de créer une fondation algérienne composée d'équipes de spécialistes en gestion des risques dans les musées nationaux comme première intervention visant à protéger l'édifice et évacuer les antiquités qui se trouvent dans les salles et les entrepôts. 
De son côté, la directrice du Musée public national "Abdelmajid Meziane" de Chlef, Benallal Faiza a souligné l'importance de la formation permanente du personnel du musé e dans le domaine de la préservation et de la sécurité pour protéger les collections muséales, tout en introduisant des outils et des styles contemporains. des méthodes qui contribueront à accroître la protection de ces structures qui recèlent un riche patrimoine culturel. La directrice du Musée public national de Sétif, Khalfallah Chadia a, quant à elle, mis l’accent sur l'importance des efforts concertés avec les différents acteurs dans le domaine de gestion des risques dans les musées nationaux, tout en impliquant d'autres instances telles que les directions de la construction et de l'urbanisme. 
La même responsable, qui a traité dans sa communication le thème "conservation préventive de la mosaïque: traitement chimique et nettoiement mécanique", a indiqué qu'il est nécessaire de donner une nouvelle perspective et une nouvelle stratégie aux musées nationaux, d'autant plus que ces infrastructures sont considérées comme des banques de conservation du patrimoine culturel algérien. 
La cheffe de service inventaire et conservation au Musée national d'art et d'histoire de Tlemcen, Ben aicha Khaldia, qui a évoqué la protection du patrimoine archéologique à la lumière de la législation et des lois, a appelé à sensibiliser la société sur l'importance de préserver les musées de tout risque et de revis er la loi 04/98 sur le patrimoine culturel, dont certains textes nécessitent une actualisation. 
Le directeur du Musée public national "Ahmed Zabana" d'Oran a suggéré, pour sa part, d'actualiser les plans de sécurité des musées, dont la plupart sont considérés comme vieux bâti, afin d’être prêts pour faire face à tout risque naturel surtout les changements climatiques, soulignant que chacun doit être soucieux de la protection du patrimoine et que le ministère de la Culture et des Arts fournissent un grand travail avec les différents services de sécurité dans le domaine de la protection du patrimoine culturel contre les dangers naturels et humains. 
Lors des travaux de cette rencontre, organisée par le Musée public national "Ahmed Zabana", le rôle de la Gendarmerie nationale dans la préservation des musées contre les catastrophes naturelles ont été abordés par le capitaine Benattia Hatem, représentant du groupement territorial de la Gendarmerie nationale à Oran. 
De son coté, le capitaine Bellala Abdelkader, chef de la cellule d’information et de communication de la direction de la Protection civile d'Oran a abordé, dans son intervention, la stratégie adoptée en Algérie en matière de gestion des catastrophes naturelles. 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.