Monde

Palestine : La CPI va "intensifier" ses enquêtes sur les crimes de guerre sionistes

Publié par le 04-12-2023, 18h47 | 7
|

Le procureur en chef de la Cour Pénale internationale (CPI) a promis dimanche que la Cour intensifierait ses efforts pour "enquêter sur d'éventuels crimes de guerre en Palestine" après l'agression sioniste, à l'issue d'une visite dans le pays.

Karim Khan a souligné que sa visite n'était pas "de nature investigatrice" mais a dit avoir pu parler à des victimes. "Les allégations crédibles de crimes de guerre durant ce conflit doivent faire l'objet d'un examen et d'une enquête menés de façon indépendante", a déclaré M. Khan. 
"Mes services vont intensifier leurs efforts afin d'avancer dans leurs enquêtes". La CPI a été établie en 2002 comme tribunal indépendant international pour examiner les accusations de génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité. 
M. Khan avait récemment dit que ces enquêtes s'étendraient "à l'escalade des hostilités et de la violence" depuis le 7 octobre. Mais les enquêteurs de la CPI n'ont pas été autorisés à entrer à Ghaza. 
Il a souligné que l'entité sioniste "doit respecter les règles claires qui régissent les conflits armés", et que, m ême si un conflit dans une zone aussi densément peuplée que Ghaza est "forcément complexe", il doit respecter les lois humanitaires internationales. Une trêve humanitaire entre la résistance palestinienne et l'entité sioniste a pris fin le 1er décembre. Cette pause qui a duré 7 jours a permis un échange de prisonniers et une aide humanitaire limitée dans le secteur, habité par environ 2,3 millions de Palestiniens. Depuis la fin de la trêve, l'armée sioniste a attaqué plus de 400 cibles dans tout Ghaza au cours des dernières 24 heures, selon les autorités palestiniennes à Ghaza. En conséquence, près de 200 Palestiniens sont tombés en martyrs, portant le bilan des martyrs samedi après-midi à 15 207, tandis que le nombre de blessés s'est élevé à 40 650, selon les mêmes sources. Depuis le 7 octobre, l’armée sioniste mène une agression barbare contre Ghaza, qui a entraîné une destruction massive des infrastructures et une "catastrophe humanitaire sans précédent", selon les autorités palestiniennes et les Nations unies. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.