Santé

Chauffer ses bagages pour éliminer les punaises de lit

Publié par DK NEWS le 28-02-2024, 14h12 | 32
|

Exposer ses valises à des températures élevées permettrait d'éliminer les punaises de lit, pour ne pas risquer de les ramener chez soi au retour des vacances.

Les punaises de lit ne se cachent pas que dans les lits...

Elles peuvent s'immiscer dans vos valises lorsque vous les déposez dans les transports en commun ou dans votre chambre d'hôtel. Comment s'assurer alors de rentrer de vacances sans invités surprises dans vos bagages ? En les chauffant, selon une étude du docteur Catherine Loudon, spécialiste en écologie et en biologie évolutive de l'université de Californie (Etats-Unis), publiée dans la revue Pest Management Science.

 

CHAUFFER LES VALISES PLUTÔT QUE DE LES ASPERGER D'INSECTICIDES

La biologiste a exposé 250 punaises de lit placées sur des bagages à un environnement dont la température oscillait entre 70 et 75°C. En seulement six minutes, tous ces petits insectes étaient tués, même ceux qui s'étaient cachés dans les recoins des valises. Autre observation : pendant l'expérience de chauffage, seule une punaise de lit sur les 250 présentes a réussi à s'introduire dans la valise, contre 3% d'entre elles à température ambiante (soit 5 punaises sur un total de 170). "La chaleur constitue une réelle méthode de contrôle des punaises de lit car c'est efficace et sans danger pour l'environnement, mais la chaleur peut mettre du temps à pénétrer un meuble ou une valise" explique le docteur Loudon dans un communiqué de l'éditeur scientifique Wiley-Blackwell. "Les punaises de lit localisées à l'extérieur des bagages sont contraintes à la périphérie et sont donc plus vulnérables à une exposition rapide à la chaleur" poursuit-elle. Le chauffage pourrait donc dans cette situation représenter une bonne alternative aux insecticides, nocifs pour l'environnement et auxquels certaines punaises de lit sont devenues résistantes.

 

GARE AUX BOUTONS ET AUX DÉMANGEAISONS

Les punaises de lit mesurent quelques millimètres et sont donc visibles à l'œil nu. Si elles ne véhiculent pas de maladies, elles provoquent tout de même des petits boutons et des démangeaisons.

Pire, la difficulté de les éradiquer et la peur de se faire grignoter toute la nuit peut vite tourner au cauchemar. En avril dernier, une étude préconisait d'utiliser des draps jaunes ou verts plutôt que rouges ou noirspour faire fuir ce petit parasite.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.