Monde

Tchad : Plusieurs morts dans une attaque contre une agence des services de renseignement (gouvernement)

Publié par DK NEWS le 28-02-2024, 14h17 | 2
|

Plusieurs personnes ont été tuées dans une attaque ayant visé, dans la nuit de mardi à mercredi à N'djamena, des bureaux de l'Agence nationale de sécurité de l'Etat (services du renseignement intérieur), a annoncé le gouvernement tchadien. 

"La situation est désormais totalement sous contrôle", a assuré le gouvernement tchadien dans un communiqué mercredi, annonçant que "les auteurs de cet acte ont été arrêtés ou sont recherchés et seront poursuivis". Le gouvernement accuse des militants du Parti socialiste sans frontières, menés par l'opposant Yaya Dillo d'être à l'origine de cette attaque.    

                                                   Présidentielle : le premier tour fixé au 6 mai  

L'élection présidentielle au Tchad se tiendra le 6 mai, a annoncé mardi l'Agence nationale de gestion des élections (ANGE), un scrutin qui mettra fin à une période de transition qui aura duré trois ans. Mahamat Idriss Déby Itno avait été proclamé président de la transition, à la tête d'une junte de 15 généraux, après la mort de son père Idriss Déby Itno, mortellement blessé par des rebelles au front en 2021.

Il avait immédiatement promis de rendre le pouvoir aux civils en organisant des élections 18 mois plus tard, échéance finalement repoussée de deux ans. La fin de la transition au Tchad avait alors été décalée au 10 octobre 2024. "Au-delà de cette date (du 10 octobre), le pays tombera dans un vide juridique, synonyme d'un chaos prévisible.

Il est donc impératif de tenir les élections avant", a déclaré le président de l'ANGE, Ahmet Bartchiret. "L'ANGE a arrêté un chronogramme réaliste et réalisable qui s'articule notamment autour des points ci-après: le 6 mai 2024, tenue du premier tour de l'élection présidentielle", a annoncé M. Bartchiret. Mi-janvier, le Mouvement patriotique du salut, parti majoritaire fondé par son défunt père, a investi Mahamat Déby comme son candidat à l'élection présidentielle. M. Déby s'était engagé auprès de l'Union africaine à ne pas se présenter, mais mi-décembre une nouvelle Constitution adoptée par référendum l'y a finalement autorisé. 

 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.