Sports

Judo - Mondiaux 2024 Individuels : L'Algérien Dris Messaoud éliminé en demi-finale de sa poule

Publié par DK NEWS le 20-05-2024, 16h38 | 11
|

Le judoka algérien, Dris Messaoud, (-73 kg) a remporté ses deux premiers combats aux Championnats du monde individuels actuellement en cours à Abu Dhabi (Emirats arabes unis), en s'imposant respectivement contre le Thaïlandais, Masayuki Terada, et l'Autrichien, Samuel Gassner, avant de s'incliner en demi-finale de sa poule contre le Suisse, Nils Stump.

En revanche, son compatriote, Kaïs Moudathir, a eu moins de chance chez les moins de 66 kilos, puisqu'il a vu son aventure s'arrêter au premier tour de la poule (A), après sa défaite contre le Finlandais, Luukas Saha.

L'Algérie a engagé un total de cinq judokas dans cette compétition qui se déroule du 19 au 23 mai courant à Abu Dhabi et qui offre pas moins de 2000 points aux vainqueurs dans les différentes catégories de poids.

Une moisson importante susceptible d'aider les athlètes à améliorer considérablement leur classement et par conséquent, prétendre à une qualification aux Jeux olympiques 2024.

Les trois autres représentants algériens feront leur entrée en lice dans la compétition à partir de mardi. Il s'agit de Mustapha Yasser Bouamar (-100 kg) et Mohamed El Mehdi Lili (+100 kg) chez les messieurs, ainsi que Belkadi Amina (-63 kg) chez les dames.

Belkadi et Bouamar ont été exemptés du premier tour alors que Lili devra entamer la compétition au plus bas de l'échelle, tout comme cela a été le cas pour Dris Messaoud et Moudathir. Versée dans la poule (B) de sa catégorie de poids, Belkadi débutera contre la gagnante du combat qui mettra aux prises la Croate, Iva Oberan, à la Brésilienne, Nauana Silva, alors que Bouamar, qui a été versé dans la poule (D), connait déjà son futur adversaire, puisque l'Ukrainien, Anton Savytskiy, a été lui aussi exempté du premier tour.

Enfin, le cinquième et dernier représentant algérien dans cette compétition, Mohamed El Mehdi Lili, il sera opposé à l'Indonésien, Wardana Gede Agastya Darma, qu'il affrontera au premier tour des plus de 100 kilos (poule B).

Selon les organisateurs, 658 judokas (349 messieurs et 309 dames), représentant 107 nations des cinq continents se sont engagés dans cette compétition planétaire.

La sélection algérienne a rallié Abu Dhabi vendredi matin, soit 72 heures avant le début de la compétition. Avant cela, elle avait effectué un stage de préparation de longue durée à Oran.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.