Actualité

Histoire de la Révolution : Le parcours militant de la martyre Meriem Bouatoura salué lors d'une conférence sur l'histoire

Publié par DK NEWS le 09-06-2024, 16h15 | 14
|

Les participants à une conférence sur l'histoire organisée, samedi à Alger, ont salué le parcours militant de la martyre Meriem Bouatoura qui avait quitté les bancs de l'école pour rallier les rangs des moudjahidine, la qualifiant "d'icone et de symbole du militantisme de la femme algérienne".    

Lors de cette conférence qui s'est tenue au Musée national du Moudjahid à l'occasion du 64e anniversaire de la mort en martyre de Meriem Bouatoura (1938-1960), les intervenants ont mis en avant "la bravoure" de l'héroïne qui a à son actif plusieurs opérations de Fidai dans la ville de Constantine avec son compagnon d'arme le chahid Slimane Daoudi dit Boualem Hemlaoui. Ce dernier avait été chargé pendant cinq ans de la planification et de l'exécution de ce genre d'opérations.

Intervenant à cette occasion, la moudjahida Houria Toubal a apporté son témoignage sur la militante défunte Bouatoura la qualifiant d"icone" du militantisme national, rappelant qu'elle avait rejoint la résistance en 1956 répondant à l'appel de la patrie pour participer à la grève des étudiants.

Durant les trois premières années de son parcours, Meriem Bouatoura était infirmière aux côtés du moudjahid Dr. Lamine Khan, de l'infirmier Abdelkader Bouchriet et nombre de moudjahidate avant d'être en charge d'un hôpital à Collo dans la 3e région où étaient soignés les blessés de l'Armée nationale populaire (ANP). Elle rejoint ensuite le Chahid Slimane Daoudi dit Boualem Hemlaoui à Constantine. A cette occasion, la moudjahida Toubal a appelé les jeunes à préserver le legs des Chouhada et des Moudjahidine et de suivre l'exemple de la génération du 1er novembre 1954, soulignant, dans ce cadre, l'intérêt accordé par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune au dossier de la Mémoire nationale.

Intervenant lors de cette conférence qui s'est déroulée en présence des membres de la famille révolutionnaire, des représentants des corps constitués et de jeunes scouts, le Moudjahid et chercheur Aïssa Kasmi, a insisté sur le rôle de la femme dans la lutte, citant le parcours militant de la Chahida Bouatoura.

De son côté, le journaliste et chercheur, Abdelmalek Bourzame, auteur d'un livre consacré à la Chahida, a évoqué son parcours, exhortant les jeunes à suivre les pas de cette héroïne, symbole de sacrifice et de patriotisme et qui compte parmi les artisans de la victoire.


|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.