Actualité

BEM et Bac 2024 : Les résultats annoncés respectivement le 29 juin et le 20 juillet au plus tard (Belaabed)

Publié par DK NEWS le 10-06-2024, 16h17 | 2
|

Le ministre de l'Education nationale, Abdelhakim Belaabed, a révélé que les résultats du Brevet d'enseignement moyen (BEM) et du Baccalauréat, session 2024, seront respectivement annoncés le 29 juin et le 20 juillet au plus tard. Invité, samedi, d'une émission de la Télévision algérienne, M. Belaabed a affirmé que les résultats de l'examen du Baccalauréat "seront annoncés le 20 juillet au plus tard", soulignant la bonne préparation de cet examen important.

Concernant les résultats du BEM, le ministre a affirmé que "la stabilité des cours, l'achèvement du programme dans les délais impartis et les bonnes conditions dans lesquelles se sont déroulées les épreuves auront certainement un impact positif sur les résultats", ajoutant que "l'ouverture des centres de correction est prévue pour le 11 juin en cours, et l'annonce des résultats pour le 29 juin au plus tard".

Le ministre a indiqué que la présente session connait des nouveautés comme l'introduction du baccalauréat filière "Arts", et ce en application des instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, notant que "146 élèves inscrits à cette filière passeront l'examen".

"Une quatrième correction est également prévue pour cette session avec l'adoption de la numérisation des opérations d'enregistrement dans le cadre de l'objectif +zero papier+", a-t-il fait savoir.  Le ministre a également indiqué que l'opération de numérisation "est un dossier d'Etat qui concerne tous les secteurs et avance avec une cadence accélérée", ajoutant que son secteur "est sur le point de finaliser le processus de numérisation de tout ce qui a trait notamment à la pédagogie, l'administration, l'organisation et aux structures pour réaliser la transparence, réduire les coûts, gagner du temps et mieux contrôler la crédibilité des opérations".

 Il a évoqué à ce propos "l'organisation du mouvement des personnels et de la rentrée scolaire dans de bonnes conditions, en consacrant l'égalité des chances et en évitant les recours, outre l'opération d'orientation, dernière opération à être numérisée, a-t-il dit, pour une économie de temps et d'efforts, et aussi pour orienter l'élève vers la filière qui correspond à ses souhaits et ses capacités.

Dans ce cadre, il a mis en avant l'orientation scientifique et technologique de l'Etat et la création des écoles supérieures de mathématiques et de l'intelligence artificielle (IA) et autres écoles "qui ont boosté l'engouement pour les filières mathématiques et maths-techniques, le taux d'orientation ayant atteint 10% pour la filière mathématiques et 15% pour les maths-techniques". Ce taux devrait atteindre 20% lors de cette session conformément à la politique clairvoyante du président de la République", a-t-il souligné.

S’agissant de la prochaine rentrée scolaire, le ministre a indiqué que "des réformes étudiées et ciblées seront mises en œuvre, notamment à travers l’allègement des programmes d’enseignement primaire, et du poids du cartable, l’augmentation du volume des activités artistiques fixé à 7% pour atteindre 20 %, avec l’ajout d’une deuxième heure au volume horaire consacré à l’éducation physique et sportive. Il sera également procédé à l’édition d’un livre scolaire de langue anglaise, outre la dotation de 1700 écoles primaires de tablettes électroniques, la distribution gratuite du livre numérique, et l’organisation d’un examen d’évaluation des acquis pour les élèves des 1e, 2e et 3e années du primaire.

Rappelant qu'un million 24 milles élèves rejoindront les bancs de l'école à la prochaine rentrée scolaire, le ministre a annoncé qu'à partir de l’année scolaire 2024/2025, "l’admission en classe préparatoire sera accessible à tous, sans exception"

Evoquant les inscriptions en 1ère année primaire via la plateforme numérique, le ministre s'est félicité "du succès de cette opération, après que le taux d’inscription ait atteint 97% en un temps record comparativement aux périodes précédentes ". Il a salué la coordination entre son secteur et le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, ce qui a permis, a-t-il dit, une bonne maitrise de l’opération. 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.