Monde

Ukraine :Trois soldats ukrainiens tués et 17 blessés dans l'Est rebelle

Publié par dknews le 17-05-2015, 19h00 | 36
|

Trois soldats ont été tués et 17 autres blessés en 24 heures dans l'Est rebelle de l'Ukraine, a indiqué dimanche le porte-parole militaire Andriï Lyssenko, ajoutant que deux «soldats russes» avaient été capturés.

«Les plus grandes pertes des forces de l'opération antiterroriste ont eu lieu dans le village de Lozové vers Svitlodarsk par des tirs de mortier», a-t-il dit, lors d'un briefing à la presse.
Deux soldats ont été tués dans cette zone proche de Debaltseve, un noeud ferroviaire stratégique repris par les rebelles en février après l'entrée en vigueur d'un nouveau cessez-le-feu, qui depuis demeure très fragile.

Le troisième soldat est mort vers Chtchastia, ville sous contrôle des forces gouvernementales à environ 15 km du fief séparatiste de Lougansk, a-t-il poursuivi.
«L'ennemi est surtout actif vers Gorlivka (à une trentaine de km de l'autre bastion séparatiste de Donetsk, ndlr). Précisément là-bas, il a concentré une grande quantité d'unités d'artillerie lourde, qui bombardent nos positions», a encore ajouté M. Lyssenko.

Le porte-parole a ensuite affirmé que «deux soldats russes» avaient été arrêtés, sans donner d'autres précisions. «Nos agents travaillent avec eux en ce moment. Il n'y a aucune autre information pour l'heure», a-t-il déclaré.
Le bataillon de volontaires ukrainiens Aïdar a de son côté affirmé être derrière ces deux arrestations, précisant qu'elles avaient eu lieu vers Chtchastia.
Le bataillon a souligné qu'il s'agissait de deux membres des services de renseignement militaire russes (GRU).

L'armée ukrainienne combat depuis plus d'un an les séparatistes prorusses dans l'Est du pays, un conflit qui a fait plus de 6.200 morts. Une nouvelle trêve a été conclue en février à Minsk grâce à la médiation franco-allemande, en présence du président russe Vladimir Poutine. Kiev et les Occidentaux accusent Moscou de soutenir la rébellion prorusse dans l'Est et d'y avoir déployé des troupes régulières.

La Russie a cependant toujours catégoriquement démenti toute livraison d'armes ou envoi de combattants chez son voisin. Elle reconnaît toutefois la présence dans le Donbass de «volontaires» russes partis de leur propre initiative combattre aux côtés des rebelles. Des médias russes avaient exigé dès août la vérité sur la présence présumée de troupes russes en Ukraine, après avoir fait état de l'inhumation en Russie de soldats décédés dans des circonstances floues.

Au même moment, une dizaine de parachutistes russes avaient été capturés dans l'est par les forces ukrainiennes, Vladimir Poutine affirmant qu'ils s'étaient simplement «perdus» au cours d'une patrouille.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.