Flash Actu

Algérie - Soudan : Le président de la République réaffirme le soutien de l'Algérie au Soudan face aux forces du mal

Publié par le 29-01-2024, 17h27 | 1
|

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a réaffirmé, dimanche, le soutien de l'Algérie au Soudan pour surmonter la conjoncture difficile et faire face aux forces du mal qui le ciblent.

Dans une déclaration conjointe à la presse avec le président du Conseil de souveraineté de l'Etat du Soudan, le général Abdel Fattah al-Burhan Abderrahmane, à l'issue de leurs entretiens au siège de la Présidence de la République, le Président Tebboune a affirmé que l'Algérie "se tient aux côtés du Soudan pour surmonter la conjoncture difficile et faire face aux forces du mal qui le ciblent", saluant par la même "les relations séculaires" qui unissent les deux pays frères.

  A cette occasion, le Président Tebboune a salué la position du Soudan, "qui soutient l'Algérie en sa qualité de membre du Conseil de sécurité de l'ONU", soulignant, dans ce sens, "la convergence de vues entre les deux pays autour de nombreuses questions régionales et internationales". Pour sa part, le président du Conseil de souveraineté de l'Etat du Soudan a affirmé que son pays faisait face à "une conspiration ourdie de connivence avec des parties régionales et internationales", exprimant sa satisfaction "de savoir l'Algérie présente à toute table de débat ou de négociations arabe ou régionale". L'Algérie "a toujours soutenu le Soudan" et le peuple algérien "est connu pour son nationalisme et sa défense des causes justes", a ajouté le général al-Burhan qui a relevé "la convergence de vues avec l'Algérie sur de nombreuses questions de l'heure". 

         Le général Al-Burhan favorable à la présence de l'Algérie à toute table  de débat ou de négociations pour résoudre la crise au Soudan  

Le président du Conseil de souveraineté de la République du Soudan, le général Abdel Fattah Al-Burhan Abderrahmane a affirmé, dimanche à Alger, que son pays était favorable à la présence de l'Algérie à toute table de dialogue ou débat visant à trouver une solution pacifique à la crise que traverse le Soudan.

Dans une déclaration conjointe à la presse avec le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, à l'issue de leurs entretiens au siège de la Présidence de la République, le général Al-Burhan a indiqué que le Soudan était "victime d'une conspiration ourdie de connivence avec des parties régionales et internationales et avec la complicité de suppôts qui conspirent contre leur peuple, mais la volonté populaire sincère finira par triompher et le Soudan se remettra debout grâce à Dieu, fort du soutien de son peuple et des âmes imprégnées de nationalisme dans le monde arabo-musulman".

Il s'est, en outre, dit favorable à "la présence de l'Algérie à toute table de dialogue ou débat arabe ou africaine", car l'Algérie "défend toujours la vérité, et ses positions sont constantes, et nous en sommes fiers.

 Nous voulons des solutions pacifiques pour surmonter cette épreuve", a-t-il dit. Le président du Conseil de souveraineté du Soudan a également salué "les positions du Président Tebboune et du peuple algérien imprégné de nationalisme et qui soutient les causes justes", ajoutant que l'Algérie "qui a toujours pris le parti de la justice, n'a de cesse d'apporter son soutien au Soudan dans toutes les épreuves qu'il a traversées tout au long de son histoire". Il a, également, réitéré le soutien de son pays à l'Algérie en sa qualité de membre du Conseil de sécurité de l'ONU, saluant "l'esprit fraternel sincère" du Président Tebboune et sa "compréhension de toutes les questions de la région et du dossier du Soudan". Par ailleurs, le général Al-Burhan a indiqué avoir évoqué, lors de ses entretiens avec le président de la République, plusieurs "sujets communs", outre l'examen des différents volets de coopération entre les deux pays frères.  

           Le président du Conseil de Souveraineté soudanais achève une visite officielle  en Algérie

 

 Le président du Conseil de Souveraineté de la République du Soudan, pays frère, le général Abdel Fattah Al-Burhan Abderrahmane, a achevé, lundi, une visite officielle de deux jours en Algérie, Il a été salué à son départ de l'aéroport international Houari-Boumediene (Alger) par le Premier ministre, M. Nadir Larbaoui.

Peu auparavant, le président du Conseil de Souveraineté de la République du Soudan a visité Djamaâ El-Djazaïr et s'est rendu, accompagné du ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, M. Tayeb Zitouni, au Musée national du Moudjahid où il a reçu des explications détaillées sur les différentes étapes historiques de l'Algérie et sa Guerre de libération nationale. Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, avait eu, dimanche, des entretiens en tête à tête avec le président du Conseil de souveraineté de la République du Soudan, qui ont été élargis aux délégations des deux pays au siège de la Présidence de la République.

 

Publié dans :
|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.