Flash Actu

Armée nationale populaire : Le Général d'Armée Saïd Chanegriha en visite de travail et d'inspection en 6ème Région militaire (MDN)

Publié par le 27-02-2024, 17h56 | 1
|

Le Général d'Armée Saïd Chanegriha, Chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire (ANP), effectue à compter de lundi une visite de travail et d'inspection de deux jours en 6ème Région militaire (RM) à Tamanrasset, pour s'enquérir du degré d'exécution du programme de préparation au combat au titre de l'année 2023-2024 au niveau des unités de l'ANP, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

"Dans le cadre de ses visites sur le terrain aux différentes Régions militaires, pour s'enquérir du degré d'exécution du programme de préparation au combat au titre de l'année 2023-2024 au niveau des unités de l'ANP, Monsieur le Général d'Armée Saïd Chanegriha, Chef d'Etat-Major de l'ANP effectue à compter d'aujourd'hui lundi 26 février 2024, une visite de travail et d'inspection de deux jours en 6ème Région militaire à Tamanrasset", précise la même source.

La visite a été entamée à partir du siège du Commandement de la 6ème RM.

"Après la cérémonie d'accueil donnée par le Général-Major Mohamed Adjroud, Commandant de la 6ème RM, le Général d'Armée s'est recueilli à la mémoire du défunt Moudjahid Hibaoui Wafi, dont le siège de Commandement de la Région porte le nom", précise le communiqué, ajoutant que "pour la circonstance, il a déposé une gerbe de fleurs devant sa stèle commémorative et récité la Fatiha du Saint Coran à sa mémoire et celle des valeureux Chouhada".

Par la suite, le Général d'Armée a tenu une rencontre avec les cadres de la Région, suivie via visioconférence par l'ensemble des personnels des unités de la 6ème RM où il a adressé une allocution d'orientation à travers laquelle il a affirmé que "l'Algérie fidèle à ses principes, se tiendra toujours aux côtés des causes justes à travers le monde à leurs têtes les causes palestinienne et sahraouie", note la même source.

"De ce point de vue, l'Algérie a de tous temps défendu les causes justes à travers le monde à l'image des causes palestinienne et sahraouie, et continue de se tenir à leurs côtés, dans la mesure où l'occupation ne se résume pas aux pratiques répressives contre les peuples occupés, mais constitue une violation de leur propre entité et identité, un pillage de leurs ressources, voire un déni du droit de leurs citoyens à la vie", a affirmé le Chef d'Etat-Major de l'ANP.

"En effet, ce que subissent les peuples frères, aussi bien en Palestine qu'au Sahara occidental, met en évidence les formes les plus odieuses d'abus commis contre les civils, en particulier contre les enfants, les femmes et les personnes âgées, sans aucune considération aux règles internationales les plus fondamentales des droits de l'Homme et du droit international humanitaire", a-t-il souligné.

"Et en dépit de la distance géographique entre la Palestine et le Sahara Occidental, il n'en demeure pas moins que la souffrance des deux peuples est similaire à bien des égards, du fait que les forces d'occupation s'évertuent dans les pratiques d'oppression, d'injustice et d'autoritarisme, et cherchent par tous moyens à souiller et à oblitérer l'identité des peuples occupés et à piétiner leur dignité, employant une politique basée sur les arrestations arbitraires, le meurtre, la famine, le nettoyage ethnique, l'apartheid, et l'exploitation illégale de ses ressources, encouragée en cela par des standards à géométrie variable adoptés par les médias internationaux, pour justifier l'occupation par la désinformation, la diffusion d'images erronées spoliant la réalité des faits, faisant de l'agresseur une victime et criminalisent une résistance légitime", a-t-il fait observer.

Le Général d'Armée a également souligné que "l'instauration des fondements d'une communauté internationale forte et solidaire demeure la meilleure solution pour faire face aux violations des droits de l'Homme issues de l'occupation, où qu'elle soit". "Quelles que soient les différences culturelles et géographiques, l'occupation reste au cœur de l'injustice et des atteintes à la dignité humaine.

La poursuite de l'occupation et sa répression de la résistance populaire en la qualifiant de terrorisme, à l'ombre du silence et la passivité de la communauté internationale à l'égard de cet amalgame intentionnel et à la reconnaissance du droit des peuples à l'autodétermination. Je dis bien, la poursuite de l'occupation dans ces pratiques odieuses constitue une menace pour la paix et la sécurité internationales", a encore soutenu le Général d'Armée. "Il incombe donc, plus que jamais, à tous les hommes libres à travers le monde, de fédérer leurs efforts pour faire face à l'occupation, où qu'elle soit, en veillant à instaurer les fondements d'une communauté internationale solidaire contre ces violations d'un temps révolu, pour un avenir où règnent la justice, la paix, le respect des droits de l'Homme et de la dignité humaine, dans toutes les Nations, sans exception", a-t-il affirmé.

A l'issue de cette rencontre, le Général d'Armée "a émis un nombre d'instructions et d'orientations qui s'inscrivent, dans leur ensemble, dans le cadre de l'amélioration des conditions de vie et de travail des personnels et le rehaussement du rendement et de la vigilance, afin de relever tous les défis sécuritaires dans cette Région sensible, avant de suivre les interventions des cadres de la Région qui ont fait part de leurs intérêts et propositions", conclut le communiqué.

 

Publié dans :
|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.