Santé

Accidents domestiques :des risques sous-estimés

Publié par Dk News le 18-05-2019, 15h30 | 2
|

Un accident domestique grave se produit toutes les trois minutes en France. Ils tuent 20 000 personnes et en blessent 4.5 millions. Pourtant, les Français n’en perçoivent pas les risques et n’ont pas les bons réflexes ni pour les éviter, ni pour intervenir.

Au constat de ces chiffres alarmants, GEMA Prévention s’est associé à l’institut de sondage Opinion Way pour réaliser une étude sur les perceptions des accidents domestiques et les comportements des Français. Les accidents de la vie courante (AcVC) se répartissent entre les accidents domestiques, les accidents survenant à l’extérieur, les accidents de sport et les accidents de vacances. Mais une grande partie des mamans pensent aux accidents de la route quand on parle d’accidents domestiques !

Des risques sous-estimés

Si les accidents de la route tuent 3 645 personnes en 2012, les AcVC ont provoqué la mort de près de 20 000 personnes. Ils représentent même la principale cause de décès chez les jeunes enfants, avec près de 500 victimes âgées de 1 à 15 ans chaque année, ce qui correspond à un chiffre deux à trois fois supérieur à celui des accidents de la route.

Dans les faits, les suffocations ou étouffements constituent la première cause de mortalité chez les enfants de moins de un an et tuent près de 3 000 personnes par an. Et chaque année, les électrocutions font 200 victimes et 250 enfants de moins de 15 ans tombent par la fenêtre, dont 30 en décèdent. Les chutes, les brûlures, les intoxications ont tué pas moins de 1376 personnes en 2008. Les noyades restent la première cause de décès par AcVC chez les moins de 25 ans.

La maison un lieu à risques

Les français ont bien conscience que la cuisine est une pièce dangereuse (71% la citent dont 59% en premier), mais ils sous-estiment la dangerosité des autres pièces. En effet, 39% mentionnent ensuite la salle de bains, 27% le garage, 16% le jardin, 7% le salon et 3% la chambre. Ces chiffres montrent de l’ignorance des risques réels, puisque 21% des accidents domestiques se produisent dans le salon et que la chambre reste un haut lieu de danger, notamment pour l’enfant.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.