Actualité

Le CRA appelle à l'élaboration d'un fichier national des familles et des personnes nécessiteuses

Publié par Dknews le 19-05-2019, 18h22 | 10
|

La présidente du Croissant rouge algérien (CRA), Saida Benhabiles, a appelé dimanche à Alger à élaborer un fichier national des familles et des personnes nécessiteuses en associant les différents départements ministériels et la société civile.

 Intervenant au Forum d'El Moudjahid, Mme Benhabiles a appelé à associer les différents départements ministériels, notamment ceux de l'Intérieur, de la Solidarité, et des Affaires religieuses ainsi que la société civile, les représentants des quartiers au niveau des grandes villes, les cheikhs des zaouïas, les imams et les notables au niveau des villages afin d'élaborer un fichier national sur des «bases objectives».

 Elle a fait savoir que «le CRA a recensé quelques 250 000 familles nécessiteuses au niveau national», soulignant que ce chiffre «n'est pas représentatif car le Croissant rouge algérien n'a pas les moyens matériels et humains d'établir une liste exhaustive».

 «Nous avons pris l'initiative de nous déplacer dans des villes, des villages et des zones enclavées pour recenser ces familles», a-t-elle expliqué.

 En ce sens, elle a fait savoir que «le CRA ne prend pas en considération les listes établies par les Assemblée populaires communales (APC)», précisant qu'«elles ne sont pas objectives du fait que les APC exigent des nécessiteux une attestation délivrée par la Sécurité sociale».

 Dans le même registre, Mme Benhabiles a relevé que les chèques d'une valeur de 6.000 DA remis aux familles nécessiteuses en remplacement du couffin du Ramadhan représentent une «somme insuffisante», appelant ainsi à «revoir cette aide et la porter à 10 000 DA».

 Mme Benhabiles a également dénoncé ce procédé car, a-t-elle expliqué, «les personnes nécessiteuses habitant dans des zones enclavées ne disposent pas de carte nationale d'identité et encore moins d'un compte en banque ou postal».

 Par ailleurs, Mme Benahbiles qui s'est déplacée samedi dans des zones éloignées relevant de la wilaya d'Adrar à l'extrême Sud du pays, s'est attardée sur la situation des habitants de Reggane qui souffrent encore, a-t-elle dit, des séquelles des essais nucléaires effectuées par la France coloniale.

 A cet effet, elle a réitéré son appel aux Organisations internationales humanitaires de faire pression sur la France afin indemniser les habitants de Reggane qui continuent de subir les conséquences des essais nucléaires français.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.