Sports

Ligue 1 Mobilis: La JSK bat le CA Bordj Bou-Arréridj et s'offre la 2e place

Publié par Dk News le 27-05-2019, 17h35 | 5
|

La JS Kabylie a battu, dimanche soir au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou, le CA Bordj Bou-Arreridj (CABBA) par 2 buts à 0 lors de la rencontre comptant pour la 30e et dernière journée du championnat national de ligue 1 Mobilis.

Les deux buts de la rencontre, qui s’est déroulée devant des gradins archi combles, largement dominée par l’équipe locale face un CABBBA accrocheur, ont été signés Hamroun et Belgherbi, à la 15ème et 51éme minutes de jeu.

La rencontre a été marquée par une pression palpable au sein de la famille du club kabyle quant au résultat de la rencontre entre le leader, l’USM Alger et le club local, tenant du titre, le CS Constantine qui se jouait au stade Chahid Hemlaoui de Constantine.

La JSK qui talonnait l'USM Alger avec un seul point d'écart et qui s'était fixée comme objectif de s'offrir un 15eme titre de championnat a vu ses espoirs tomber à l'eau après la victoire du leader par 3 buts a un face à son hôte constantinois.

Elle devra se contenter de la 2eme place, vice-champion, qu'elle a déjà occupé en 2014, qui lui permettra, par ailleurs, de renouer avec les compétitions continentales.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de la rencontre, l’entraineur Franck Dumas s’est félicité du rendement de ses éléments qui ont été «à la hauteur de l'événement et écrit une nouvelle page dans l'Histoire de la JSK». «Malgré les moments difficiles que nous avons traversés, nous avons maintenu le rythme vers les objectifs tracés en début de saison, investissement, progression et évolution de tous le groupe» a-t-il soutenu. Pour sa part, le président du club, Chérif Mellal a chargé le CSC l'accusant d'avoir facilité la tâche au leader. Depuis 02 ans, a-t-il fait remarquer «le CSC n'a pas perdu à domicile mais curieusement ce soir, c'est arrivé».

Plus direct, Mellal a révélé que la direction du club constantinois lui a exigé une forte somme d'argent pour mouiller le maillot lors de ce match.

La JSK a-t-il indiqué «avait proposé au CSC une prime de motivation de l'ordre de 20 millions de centimes par joueur, mais, ces derniers ont exigé la somme de 2 milliards et demi».

Proposition, a-t-il ajouté qui a été «rejetée par la direction des Canaris».

Malgré la déconvenue, le public qui était fair-play durant tout le match a salué la sortie des deux équipes par une standing ovation à la fin de la rencontre.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.