Santé

Que faire quand la tension fait des bonds ?

Publié par DK NEWS le 17-08-2019, 14h43 | 4
|

Une tension qui joue au yoyo, cela mérite un détour par la case médecin! Mais pour être sûre de comprendre le traitement prescrit, faites le point sur vos connaissances sur la tension artérielle.

Les médicaments sont indispensables

Vrai

...mais pas forcément d'entrée de jeu. Le médecin prend sa décision en fonction des chiffres et du contexte. Vous êtes un peu enrobée ? La perte de quelques kilos peut aider à faire baisser votre tension. Et puis certaines précautions s'imposent à tous les hypertendus : laisser de côté la salière et limiter les eaux gazeuses riches en sodium, le fromage, les charcuteries, les plats industriels, souvent très salés... Par ailleurs, l'alcool peut faire varier la tension et perturber l'action des médicaments antihypertenseurs.

Le traitement peut provoquer des malaises

Faux

Certains médicaments peuvent entraîner des effets indésirables (hypotension, gonflements des jambes, fatigue, céphalées, toux...), qui s'atténuent en général avec le temps. Si vous faites un malaise, cela peut être dû à un surdosage. N'hésitez pas à consulter à nouveau votre médecin.

Il faut parfois tester plusieurs médicaments

Vrai

En début de traitement, on doit parfois « essayer » plusieurs molécules avant de trouver celle (ou celles) qui convient. Souvent, l'association de deux médicaments à petite dose est plus efficace et mieux supportée qu'un seul à forte dose. Sachez que les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les corticoïdes et les oestrogènes de synthèse peuvent diminuer l'effet des antihypertenseurs.

Quand ça va mieux, on peut arrêter les médicaments

Faux

Surtout pas ! Il ne faut jamais interrompre un traitement de sa propre initiative, même pendant les vacances, en week-end ou lors d'un déplacement. Ce traitement doit être pris chaque jour à la même heure.

C'est cette régularité qui assure son efficacité. En cas d'intervalle trop important entre deux prises, la tension va subir de nouveaux à-coups. Mais en cas d'oubli, on ne double pas la dose le lendemain !

Les médicaments c'est toute la vie Vrai... en règle générale

Un traitement contre les hausses ou les baisses de tension sont des traitements au long cours.

Chez des patients bien contrôlés, une diminution très progressive du traitement peut être envisagée, à condition qu'un suivi régulier soit possible. Toutefois, dans 50 à 85 % des cas, la tension augmente à nouveau en un an.

La prendre soi-même n'est pas fiable

Faux

Tous les spécialistes s'accordent à dire que l'auto-mesure est doublement utile. Elle permet de confirmer l'hypertension puis d'évaluer l'efficacité du traitement. Mais cette mesure ne remplace pas le médecin.

Pas question non plus de modifier le traitement soi-même selon les résultats. Enfin, il faut choisir un appareil homologué par l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments et produits de santé.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.