Actualité

Faire de l'anniversaire de la Moubayâa de l'Emir Abdelkader une journée nationale de la résistance populaire (Mihoubi)

Publié par Dknews le 02-12-2019, 18h13 | 10
|

Le candidat à l'élection présidentielle du 12 décembre prochain, Azzeddine Mihoubi, a promis, dimanche à Bouhanifia, dans la wilaya de Mascara, de faire de la «Moubayâa» de l'Emir Abdelkader une journée nationale de la résistance populaire.

M. Mihoubi a rappelé, lors d'un meeting électoral animé à Bouhanifia (20 km à l'ouest de Mascara), que «l'Emir Abdelkader est une icone de l'histoire nationale et qu’il est le fondateur de l'Etat algérien moderne», s'engageant, en cas de victoire à la présidentielle, de faire du 27 novembre, date de la «Moubayaâ» (allégeance), une «journée nationale de la résistance populaire».

Il a ajouté que «cette date sera une journée de glorification des résistances populaires à travers plusieurs régions du pays», soulignant l'importance d' «inculquer à nos enfants l'histoire de notre Nation et ses gloires dans son présent et son avenir».

Le candidat Mihoubi a également souligné que «la terre, défendue par les ancêtres est une richesse durablement généreuse.

Elle est aujourd'hui, l'alternative réelle des hydrocarbures», défendant ainsi son programme qui comprend «la mise en place d'une économie durable, où l'agriculture occupera une place centrale comme secteur vital et le pétrole comme richesse pouvant être préservée pour les générations futures».

Par ailleurs, M. Mihoubi a indiqué que son programme économique «peut assurer la sécurité alimentaire au pays et réduire la facture des importations, avec l'encouragement des investisseurs sans exception, et l'élimination de la bureaucratie».

Il s’est également engagé, en cas de victoire, à effectuer «une exploitation idéale des terres, par l'élimination des obstacles qui ont transformé de nombreuses et riches terres agricoles en jachère et ont empêché leur exploitation de manière efficace».

Le candidat a appelé, en outre, à «continuer à faire de la glorieuse révolution de Novembre 1954 une référence et un exemple à suivre dans l'avenir et faire obstacle, ensemble et en toute conscience, aux complots ourdis contre l’Algérie».

Le candidat s’est félicité de l'attitude du peuple algérien concernant la résolution du Parlement Européen et la participation massive de toutes franges de la société dans les rassemblements et marches populaires qui ont démontré, a-t-il indiqué, «une prise de conscience et une maturité populaire qui renforcent l'espoir dans un avenir prometteur consacrant la volonté populaire qu'il exprimera à travers le scrutin du 12 décembre».

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.