Santé

Sport Trop en faire, c'est mauvais pour la santé ?

Publié par DK NEWS le 04-01-2020, 14h51 | 13
|

A trop courir on pourrait bien fatiguer son cœur et vivre moins longtemps ! Deux chercheurs américains jettent un pavé dans la mare en allant à contre-courant des nombreuses études vantant les bienfaits du sport sur l’espérance de vie. Sans les rejeter d’un bloc, les scientifiques apportent une nuance en soulignant les dangers d’un excès de sport sur l’organisme et en particulier le cœur. Les chercheurs ont décortiqué plusieurs travaux portant sur la santé de plus de 50 000 coureurs pendant une période de trente ans. Ils sont arrivés à la conclusion que l’excès de sport est contre-productif : «Une routine d’activité physique modérée peut allonger votre vie de plusieurs années. A l’inverse, courir trop vite, trop loin et pendant de trop longues années, peut raccourcir votre existence», assurent les cardiologues James O’Keefe et Carl Lavie qui signent un éditorial dans la revue spécialisée Heart.

Du sport, oui mais avec modération
 La pratique d’un sport pendant plus d’une heure ou deux par jour (ce qui est considéré par les chercheurs comme de l’exercice intensif !) peut user le cœur en étirant ses tissus, en les déchirant, assurent les cardiologues. Les sportifs réguliers devraient donc être plus raisonnables en se limitant à une séance quotidienne de 30 à 50 minutes maximum. Et les marathoniens devraient lever le pied en courant de façon occasionnelle et non toute leur vie.
Le danger de ce type d’études, c’est qu’on s’en serve d’argument pour rester assis dans son canapé. Bouger un peu c’est toujours mieux que rien, ça personne ne le remet en cause. Il est fort à parier que cette nouvelle étude fasse bondir les autorités de santé à l’heure où le surpoids et l’obésité touchent de plus en plus de personnes. Cela pourrait en effet parasiter les messages de prévention sur les dangers du manque d’exercice. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.