Histoire

L'officier de l'ALN, Djoudi Attoumi Le projet de loi criminalisant le discours de haine intervient au «bon moment»

Publié par DK NEWS le 20-01-2020, 17h31 | 6
|

L'officier de l'Armée de Libération  nationale (ALN), Djoudi Attoumi, a salué dimanche à Tizi-Ouzou la décision  du Président de la République d'élaborer un projet de loi criminalisant le  discours de haine et toute forme de racisme et de régionalisme, estimant  que cette initiative est «positive» et intervient au «bon moment».

Le moudjahid et écrivain, qui s'exprimait en marge d'un hommage qui lui a  été rendu dans le cadre de la 12ème édition du salon du livre Djurdjura, a  insisté notamment sur «l’impératif de juger les auteurs de ce genre de  dérives». Dans ce cadre, une opération de collecte de signatures condamnant les  atteintes aux martyres de la guerre de libération nationales a été lancée  par le bureau local de l'Organisation nationale des moudjahidine (ONM). Cette pétition intervient en réaction aux propos attentant à la mémoire  d'un des symboles de la Révolution algérienne, Abane Ramdane, tenus  récemment par le directeur de la Culture de la wilaya de M’sila, démis de  ses fonctions et mis sous mandat de dépôt depuis. Selon Djoudi Attoumi, «il ne faudrait pas accorder de crédit à ces  attaques» qui, a-t-il soutenu, «ne pourraient remettre en cause l’Histoire  de Abane, de la wilaya III ou de la guerre de libération nationale». Pour sa part, Ait Ahmed Ouali, chargé de l'Histoire au niveau de l'ONM, a  qualifié de «honteux» et d'«inadmissibles» les attaques contre Abane  Ramdane. Pour l’ancien secrétaire du PC de la wilaya II historique, ces attaques  sont une «man£uvre désespérée visant à jeter le discrédit sur la cohésion  du peuple algérien en portant atteinte à la mémoire d’un homme (...)».

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.