Santé

PANDEMIE DE CORONAVIRUS Plus de 720.000 cas et 34.000 morts dans le monde

Publié par DK NEWS le 30-03-2020, 15h55 | 0
|

Apparu en décembre dans la ville chinoise de Wuhan, le coronavirus est maintenant présent dans 200 pays et territoires. Avec 141.136 cas confirmés, dont 2.471 décès, les Etats-Unis sont le premier pays touché en nombre de cas.
Selon Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des maladies allergiques et infectieuses, principal conseiller du gouvernement fédéral sur les maladies infectieuses, cité par l'agence Reuters, le nouveau coronavirus pourrait faire entre 100.000 et 200.000 morts et contaminer des millions de personnes aux Etats-Unis.
L’Italie, qui a enregistré 97.689 cas et 10.779 décès, présente à ce jour le bilan le plus lourd pour ce qui est des cas mortels. Mais depuis le nombre record de décès enregistré vendredi, l’Agence de la protection civile observe un reflux du nombre de décès supplémentaires. La Chine, hors Hong Kong et Macao, recense 81.470 cas confirmés dont 3.304 cas mortels.
L’Espagne et la France sont également fortement t ouchées par l’épidémie. Les autorités espagnoles déplorent 6.803 décès pour 80.110 cas.
En France, pour 40.174 cas confirmés, les derniers chiffres fournis dimanche soir par les autorités sanitaires font état de 2.606 décès en milieu hospitalier, soit 292 de plus que la veille, la progression quotidienne la moins importante en quatre jours. Le directeur général de la santé, le Pr Jérôme Salomon, a souligné que l’évolution du nombre d’admissions dans les services de réanimation serait un facteur primordial pour mesurer l’efficacité du confinement de la population en vigueur depuis le 17 mars, soit deux semaines, la durée moyenne d’incubation et d’évolution des symptômes. "C’est ce nombre quotidien d’entrées en réanimation que nous allons analyser pour évaluer l’impact initial du confinement national dès la fin de cette semaine", a-t-il dit. Le Royaume-Uni, recense 19.552 cas confirmés de contamination par le Covid19, dont le Premier ministre, Boris Johnson, son ministre de la Santé Matt Hancock et le prince Charles. Le nombre de décès est passé à 1.228. Mais l’épidémie montre des signes de ralentissement, a annoncé lundi matin le Pr Neil Ferguson, qui enseigne la biologie mathématique à l’Imperial College de Londres.
Au Moyen-Orient, la situation est particulièrement préoccupante en Iran, qui déplore 2.640 décès pour un total de 38.309 cas confirmés.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.