Sports

Ligue 1 / USM Bel-Abbès «On commence à perdre patience»

Publié par DK NEWS le 23-05-2020, 16h09 | 0
|


Les joueurs de l’USM Bel-Abbès commencent à perdre patience en raison de «la situation chaotique» prévalant dans le club sur le plan financier, a indiqué jeudi l’un des cadres de cette formation de Ligue 1 de football. 
«L’USMBA est un grand club qui ne mérite pas ce qu’il lui arrive, et en tant que joueur, je fais porter la responsabilité à la direction. 
D’ailleurs, aucun des dirigeants n’a pris la peine de nous contacter, nous les joueurs, pour au moins nous rassurer à propos de nos salaires impayés depuis plusieurs mois», déplore le latéral droit Fatah Achour à l’APS. 
Les problèmes financiers persistent au sein de la formation de la «Mekerra» depuis déjà quelques années. 
Cette situation a même causé le départ de plusieurs joueurs et non des moindres pendant chaque mercato estival en bénéficiant de leurs libérations de la part de la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL). 
Le même procédé devrait être suivi également cette fois-ci par plusieurs éléments de l’USMBA, selon Fatah Achour qui affirme être déjà passé à l’acte. 
«Personnellement, j’ai déjà saisi la CNRL pour me rétablir dans mes droits. L a direction du club me doit six salaires au titre de l’exercice passé, et cinq autres relatifs à l’actuel. Ce n’est pas normal qu’un pensionnaire de l’élite gère ses affaires de cette façon», a-t-il encore déploré. 
Le même joueur a tenu, au passage, à mettre en exergue «le parcours satisfaisant» de son équipe cette saison «en dépit des graves problèmes qu’on a vécus avant le début de l’exercice». 
Malgré cela, a-t-il poursuivi, «nous avons réussi à revenir de loin et terminer la phase aller sur le podium». Cependant, les résultats des «Vert et Rouge» se sont à nouveau détériorés au début de la phase retour du championnat, gelé depuis un peu plus de deux mois à cause de la pandémie de coronavirus, et l’équipe a reculé à la 12e place après 22 journées. 
Une situation que le même interlocuteur impute «aux promesses non tenues par la direction qui ont affecté le moral des joueurs», rappelant au passage que «malgré tous les problèmes aussi, l’USMBA est bien partie pour se qualifier aux demi-finales de la coupe d’Algérie». Les gars de Sidi Bel-Abbès ont, en effet, fait un grand pas vers le dernier carré de l’épreuve populaire, qu’ils ont remportée lors de l’avant-dernière édition, après avoir battu à domicile l’Amel Boussaâda (3-0) en quarts de finale aller, rappelle-t-on.
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.