Monde

USA La Maison Blanche assure que Trump lit les notes qu'il reçoit

Publié par DK NEWS le 01-07-2020, 17h17 | 2
|

Le président américain Donald Trump lit les notes qui lui sont transmises par les services de renseignement, a assuré mardi la Maison Blanche en réponse aux interrogations sur son attitude dans une affaire impliquant la Russie. 
Selon le New York Times, le renseignement américain a acquis la conviction que Moscou a distribué des primes à des insurgés pour tuer des soldats américains en Afghanistan. 
Or ces éléments figuraient dans un note écrite transmise au président fin février, selon le quotidien. 
La Maison Blanche martèle depuis plusieurs jours que le président n'a pas été briefé sur cette affaire, soulevant des questions sur son degré d'implication dans ces dossiers sensibles et sur l'attention qu'il accorde aux documents confidentiels qui lui sont transmis. 
"Le président lit", a assuré Kayleigh McEnany, porte-parole de Donald Trump lors de son point de presse. 
"Il est en permanence informé et briefé sur les questions de renseignement", a-t-elle ajouté. 
"Le président est la personne la mieux informée de la planète Terre concernant les menaces auxquelles nous sommes confrontés", a-t-elle encore dit. 
La Maison Bla nche affirme qu'il n'existe pas de consensus sur cette affaire au sein de la communauté du renseignement. Les dirigeants démocrates du Congrès ont eux demandé à la directrice de la CIA, Gina Haspel et au directeur du renseignement américain (DNI), John Ratcliffe qu'ils informent au plus vite tous les membres de la Chambre et du Sénat sur ce dossier. 
"Nous devons savoir si le président Trump a été informé et si oui, quand", a estimé Chuck Schumer, chef de la minorité démocrate du Sénat. Avec Donald Trump, "tous les chemins mènent à Poutine", a de son côté lancé la présidente démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi.
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.