Economie

Energie : Une feuille de route du secteur en cours d'élaboration pour la relance économique

Publié par Dknews le 25-07-2020, 17h19 | 16
|

Une feuille de route du secteur de l'énergie est en cours d'élaboration dans le cadre de la relance économique du pays dont l'une des priorités sera l'accélération de la mise en œuvre des textes d'application de la Loi sur les hydrocarbures, a indiqué jeudi à Alger le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar.

Lors d'une réunion présidée par le ministre de l'Energie avec les hauts cadres du secteur, en présence du ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, Chems Eddine Chitour, M.

Attar a fait savoir que dans le cadre de la relance économique du pays, une feuille de route est en cours d'élaboration sous la direction d'un groupe de travail piloté par le ministère de l'Energie et comprenant un représentant de chaque organisme et entreprise du secteur.

Selon le ministre de l'Energie, cette feuille de route qui sera soumise au gouvernement, comprendra des actions avec des délais précis dont un compte-rendu mensuel de mise en œuvre sera également transmis au gouvernement.

Cette feuille de route comprendra la finalisation des textes d’application de la Loi s ur les hydrocarbures. "Sonatrach ne peut plus supporter à elle seule le poids en matière de développement, elle a besoin de partenariats. La loi de 2019 doit être mise en œuvre le plus tôt possible", a estimé M. Attar.

Il s'agit également, selon le ministre, de la relance des travaux d’exploration, du développement des gisements découverts, de la valorisation des ressources en terme de taux de récupération et du recentrage des activités de Sonatrach sur ses métiers de base.

Sonelgaz également devra,a-t-il ajouté, externaliser plusieurs de ses activités.

De plus, cette feuille de route prendra en considération les politiques d’intégration nationale et la numérisation. M. Attar a également évoqué la possibilité d'une nouvelle politique tarifaire énergétique concernant les grands consommateurs uniquement tout en priorisant le raccordement électrique "au profit de tout ce qui est créateur d’emploi et de richesse".

Cette feuille de route aura également à intégrer la restructuration du programme de développement de l'énergie "pour donner une place plus conséquente à l’énergie renouvelable", selon M. Attar. Il s'agit également de trouver un modèle de partenariat avec le ministère des Ressources en Eau dans le cadre des projets de dessalement nationaux.

Pour sa part, le ministre de la Transition é nergétique et des Energies renouvelables, a souligné la nécessité de moraliser la consommation énergétique dans le cadre de la transition énergétique.

"Nous gaspillons énormément, c'est la responsabilité de tous les départements ministériels et la responsabilité de la société", a-t-il estimé, notant la nécessité d'un travail pédagogique dans ce sens.

Selon M. Chitour, il ne s'agit pas de rationner mais de rationnaliser la consommation d’énergie pour lutter contre la surconsommation, notamment s'agissant de carburant. Il a en outre plaidé pour une justice énergétique et "une justice dans la répartition de l'eau". "Nous sommes en stress hydrique. Il va falloir épargner l’eau", a-t-il indiqué. De plus, M. Chitour a fait savoir qu'une feuille de route traitant de l'économie d'énergie sera transmise à chaque département ministériel, avec comme principaux secteurs visés le transport, le tertiaire et l'habitat.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.