Hi-Tech

Contenus médiatiques attentatoires aux intérêts nationaux : L'Algérie déterminée à défendre sa souveraineté numérique (ministère)

Publié par DK NEWS le 13-08-2021, 19h15 | 25
|

L'Algérie est «déterminée à défendre sa souveraineté numérique nationale et protéger son peuple contre les activités et les plans subversifs que renferment des contenus relayés récemment sur Facebook», a affirmé jeudi le ministère de la Communication.  «Les contenus relayés ces derniers jours sur Facebook constituent une atteinte et une menace aux intérêts et à la renommée de l'Algérie», souligne le ministère, précisant que l'Etat «est déterminé à prendre toutes les mesures et procédures légales contre cette Compagnie pour l'amener à traiter l'Algérie au même titre que les autres pays». 
«Conformément aux déclarations officielles de ses créateurs, Facebook utilise des algorithmes qui contrôlent la portée des publications», ce qui en fait «une arme dirigée contre les peuples et les Etats au service des intérêts de lobbies hostiles et de leurs sbires», d'ailleurs «multiples sont les exemples impliquant l'Algérie et dont on peut vérifier la véracité». Plus précis, le département de la Communication rappelle qu»'il y a un peu plus d'un mois, les Algériens avaie nt célébré la fête de l'indépendance et constaté, encore une fois, que les images odieuses de la colonisation avaient été masquées pour la seule et unique raison d'empêcher le peuple algérien de faire connaître l'histoire de son pays». 
Le ministère a également fait savoir que «le même constat a été observé lors de la dernière agression sioniste contre les habitants d'El-Qods et de Gaza, de nombreuses publications soutenant nos frères palestiniens ayant été masquées, et des personnes qui ont affiché leur solidarité ont été carrément bloqués». 
Après s'être interrogé sur «le fait de permettre le partage de photos violentes et horribles portant atteinte à la dignité humaine et aux valeurs morales universelles», le ministère a souligné qu'il «y a aucun motif de priver notre peuple de ses droits numériques». 
Affirmant que «l'Etat algérien est déterminé à défendre ces droits et la souveraineté nationale», le ministère de la Communication a assuré que «le Gouvernement, tout en étant conscient de l'importance des nouvelles technologies de la communication, demeure déterminé à défendre la souveraineté numérique nationale et à protéger les intérêts de son peuple contre tous les plans et activités subversifs», a conclu le communiqué. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.