Monde

Barrage du nil : L'Algérie contribue à l'effort visant à régler le différend (Lamamra)

Publié par DK NEWS le 22-09-2021, 14h43 | 18
|

L'Algérie contribue à l'effort collectif visant à régler le différend opposant l'Egypte et le Soudan à l'Ethiopie en raison du barrage monumental construit par ce pays sur le Nil bleu, a indiqué mardi le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra à la chaîne américaine CNN.   "Beaucoup de parties contribuent à régler ce problème incluant les parties concernées elles-mêmes.
L'Algérie apporte sa contribution à cet effort en faisant en sorte d'instaurer la confiance entre les pays concernés et en les aidant à surmonter un certain nombre de blocages psychologiques", a expliqué le chef de la diplomatie algérienne.
"Nous sommes optimistes (car) toutes les parties sont engagées à régler ce problème. L'UA est en train d'aider à sa résolution ainsi que la communauté internationale qui espère, je le pense, que les trois pays concernés surmontent les derniers obstacles", a-t-il signalé.
L'Egypte et le Soudan négocient depuis dix ans, sans succès, avec l'Ethiopie les modalités de gestion et de remplissage du réservoir du Grand barrage de la Ren aissance (Gerd), qu'Addis Abeba juge indispensable au développement de ses infrastructures énergétiques. L'Egypte dépend du Nil pour environ 97% de ses besoins en eau, y compris pour son agriculture et considère le barrage comme "une menace existentielle". Le Soudan espère que le barrage va réguler ses crues annuelles, mais craint des effets néfastes sans accord.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.