Société

Environnement : associer la société civile dans les projets du secteur, un impératif

Publié par DK NEWS le 08-10-2021, 15h06 | 6
|

La ministre de l'Environnement, Samia Moualfi a mis l'accent, jeudi à Alger, sur l'impératif d'associer la société civile dans les différents projets et activités du secteur.

Dans son intervention lors des travaux de la réunion nationale des cadres du secteur de l'Environnement, Mme Moualfi a qualifié la  société civile de "partenaire fondamental et efficace" dans la mise en œuvre de la stratégie sectorielle.

Les cadres centraux du ministère, les directeurs généraux des entreprises sous tutelle et les directeurs de wilayas de l'environnement ont pris part à cette réunion qui a porté sur les modalités de gestion et de concrétisation sur le terrain des projets du secteur.

Dans ce contexte, la ministre a affirmé que les directions de wilayas constituent "la structure de base du secteur et le trait d'union entre l'administration centrale, les opérateurs économiques, la société civile, les porteurs d'idées et de projets émergents, et tous les acteurs au niveau local".

Elle a appelé, à ce titre, à redoubler d'efforts afin de simplifier les procédures, rapprocher l'administration du citoyen, adopter la numérisation et lutter contre toutes les formes de bureaucratie, notamment en ce qui concerne l'accompagnement permanent des maîtres d'ouvrage.

Aussi, a-t-elle relevé l'importance d'établir une communication permanente avec les acteurs du secteur et de veiller à ne pas entraver les projets, "dans le cadre du respect des lois".

Mme. Moualfi a souligné la nécessité de répondre aux préoccupations des différents acteurs, notamment celles de la société civile.

Elle a également mis l'accent sur la nécessité d'intensifier le travail, la coopération et la coordination entre les instances et les entreprises sous tutelle, afin d'échanger les informations et des expériences et d'assurer l'efficacité dans la mise en œuvre des projets.

Par ailleurs, elle a recommandé d'accorder davantage d'attention à l'encouragement du partenariat public-privé dans le domaine de la collecte, du transport, du tri et du traitement des déchets.

Il s'agit aussi de veiller, a-t-elle suggéré, au développement des filières de valorisation des déchets, et à la concrétisation des mesures visant à développer un cadre réglementaire pour parvenir à une économie circulaire, outre le travail et la coordination avec les parties concernées afin de restaurer le couvert forestier ravagé par les incendies et la préservation des milieux naturels et la biodiversité.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.