Monde

Ouest du Niger : Onze soldats tués et neuf "disparus" dans une attaque terroriste

Publié par DK NEWS le 06-11-2021, 15h50 | 18
|

Onze soldats ont été tués et neuf sont portés "disparus" lors d'une attaque terroriste contre une position de l'armée à Dagnè, dans l'ouest du Niger, une zone endeuillée en début de semaine par la mort de 69 civils dans une embuscade, selon le gouvernement.

L'attaque commise par "une colonne de terroristes lourdement armés à bord de plusieurs véhicules et des dizaines de motos" a tué onze soldats, et fait un blessé, selon un communiqué du ministère de la Défense lu à la télévision publique. "Après des combats acharnés, la colonne ennemie a été contrainte de battre en retraite en emportant ses morts et ses blessés", ajoute le texte, qui précise que "des renforts aériens et terrestres dépêchés sur place continuent le ratissage de la zone".

 Les soldats visés avaient été déployés pour assurer la sécurité des milliers de villageois qui avaient regagné leurs localités après des massacres de dizaines de civils par des présumés terroristes.

 Le gouvernement nigérien avait décrété un deuil national de 48 heures à compter de vendredi après la mort de 69 villageois membres de milices d'autodéfense dans une attaque près de la frontière du Mali, dans la région de Tillabéri (ouest). Cette région située dans la zone des trois frontières, aux confins du Burkina Faso et du Mali, est le théâtre depuis le début de l'année de nombreuses actions jihadistes meurtrières. Selon un ex-maire de la région, des villageois s'étaient récemment constitués en comités d'autodéfense pour veiller sur les paysans régulièrement ciblés par des hommes armés dans leurs champs.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.