Santé

les bienfaits de la méthode kangourou se confirment

Publié par DK NEWS le 23-11-2021, 15h02 | 18
|

Le contact "peau à peau" apaise le nouveau-né prématuré séparé trop tôt de sa mère. Une nouvelle étude américaine révèle que cet acte pourrait aussi limiter la mort subite du nourrisson pendant son premier mois de vie.
À l'origine de cette découverte, des chercheurs de la Harvard University et du Boston Children's Hospital (États-Unis). Ces scientifiques ont analysé les résultats de 124 recherches menées entre 2000 et 2014 dans des maternités américaines.
Leurs conclusions publiées dans la revue Pediatrics : les mères et les pères qui pratiquent la technique du peau-à-peau (notamment la méthode kangourou) réduisent d'environ un tiers les risques de décès pendant le premier mois de l'enfant s'il est né de manière prématurée.
La "méthode mère kangourou" (MMK) consiste à porter un enfant prématuré sur le ventre en contact peau contre peau.

LES RISQUES D'INFECTION BACTÉRIENNE RÉDUITS DE 47 % CHEZ LE BÉBÉ

En outre, les résultats de l'étude montrent que la méthode kangourou réduirait le risque de décès de 36 % chez les bébés nés à terme et les risques d'infection bactérienne de 47 %. Autres bienfaits observés : la pratique améliorerait les capacités respiratoires avec une meilleure oxygénation du sang, la régulation de la température corporelle et la circonférence de la tête du bébé.
Pour les scientifiques, le peau-à-peau renforce le système immunitaire du bébé et lui permet de développer une meilleure résistance aux infections extérieures.
"Si la MMK ou peau-contre-peau s'avère particulièrement utile pour les bébés nés en sous-poids là où les ressources médicales sont limitées, les pays développés et en voie de développement travaillent à la démocratisation de la pratique, bénéfique à tous les nouveaux-nés et leurs mères", explique Grace Chan, auteur principal de l'étude et professeur au Boston Children's Hospital et à la Harvard Chan School (Boston).

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.