Monde

Tchad : Le Sahel «est avant tout aux Sahéliens», selon Mahamat Déby

Publié par DK NEWS le 19-12-2021, 15h29 | 8
|

Le président du Conseil militaire de transition du Tchad, Mahamat Idriss Deby Itno a déclaré samedi que le Sahel «est avant tout aux Sahéliens», rapportent des médias. S'exprimant à l'occasion de la commémoration de la Journée du G5 Sahel ce 19 décembre, marquant l’anniversaire de la signature de la Convention de création du G5 Sahel, Mahamat Déby, également président en exercice de la coalition, a expliqué que le Sahel «est d'abord et avant tout, aux Sahéliens». 
«Par conséquent, les amis du Sahel sont appelés à soutenir les Etats du Sahel et les forces de la coalition G5 Sahel et les aspirations légitimes des peuples du Sahel», a-t-il indiqué. 
Le président tchadien a soutenu que les Etats du Sahel sont «engagés dans un combat difficile et de longue haleine» et comptent sur les contributions de toutes les couches de leurs populations mais aussi des nombreux amis du Sahel, «pour gagner cette lutte pour la préservation de la paix dans notre sous-région, en Afrique et dans le monde». 
C'est en février 2021, que le Tchad prenait pour la deuxième fois la présidence tournante du G5 Sahel. 
Faisant le b ilan de cette présidence, à deux mois de la fin de son mandat, le président de la transition Tchadienne a affirmé que «les résultats sont encourageants au vu des réalisations et des chantiers en cours, malgré la pandémie de la Covid-19». 
Il a rappelé que la stratégie du G5 Sahel repose sur deux piliers qui sont la sécurité, à travers la Force conjointe, et le développement avec le Programme d’Investissements Prioritaires (PIP). 
«Beaucoup reste à faire pour sortir nos populations du sous-développement et leur offrir le bien-être. C’est pourquoi, les efforts doivent être, et seront, poursuivis avec des actions prioritaires importantes à impacts rapides, avec l’appui et l'accompagnement de tous nos partenaires et amis», a-t-il préconisé. Les pays du Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) ont décidé de fédérer leurs efforts afin d'apporter une réponse politique et militaire à l'insécurité. Pour coordonner leurs actions, les chefs d’Etat de la région ont créé en 2014 le G5 Sahel, cadre intergouvernemental de coopération, afin de proposer une réponse régionale aux différents défis. 
En 2017, ils lancent la force conjointe du G5 Sahel avec pour objectif de traquer les groupes armés dans la région. 
En marge de cette journée, plusieurs activités seront organisées : débats, activités d e communication, selon la coordination nationale du G5 Sahel. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.